Les cinq pourquoi

de | 1 mars 2017

Dans l’article précédent, je vous ai présenté la conviction limitante. Je vous ai expliqué que pour vous en débarrasser, il fallait la remettre en question, mais je ne vous ai pas expliqué comment le faire. Ici, j’aimerais vous présenter une méthode très utilisée en entreprise pour trouver la cause racine d’un problème. En trouvant la cause racine de votre conviction limitante, il vous sera infiniment plus simple de vous en libérer et de cerner le véritable problème.

Beatnik Photos

La méthode des 5 pourquoi

La méthode est infiniment simple. Il vous suffit de sélectionner un problème, ici une conviction limitante, et de vous poser la question « Pourquoi? ». Par exemple :

« Les joueurs sont stupides et ne veulent pas apprendre, ils veulent que tout leur soit servi sur un plateau. »
Pourquoi? Parce qu’ils pleurnichent sans arrêt sur les forums à demander de l’aide, en se plaignant du manque d’équilibre. (Je ne peux pas obliger un joueur à être constructif)
Pourquoi? Parce qu’ils ne savent pas comment faire pour régler leur problème. (Je ne peux pas forcer un joueur à apprendre)
Pourquoi? Parce qu’ils ne savent pas jouer, ils lancent des parties au hasard et quand ils perdent, ils savent même pas pourquoi. (Je ne peux pas empêcher le joueur de lancer des parties sans réfléchir)
Pourquoi? Parce qu’ils consultent des sites internet pour savoir vite fait comment jouer mais n’applique rien. (Je ne peux pas forcer le joueur à appliquer une méthode)
Pourquoi? Parce que les conseils sur les sites internet sont souvent trop vagues, pas assez concrets pour un nouveau, alors c’est inutilisable pour un néophyte. (Je peux rendre présentables les informations pour un nouveau joueur)

Ici, il y a 5 « pourquoi », mais vous pouvez en mettre plus, en mettre moins. Le principal est de tomber sur une cause que vous pouvez contrôler. Si votre dernier pourquoi ressemble à « C’est à cause de la conjoncture économique », vous n’avez aucun contrôle là-dessus, alors continuer de creuser avec plus de pourquoi.

Pour notre exemple, il vous suffit de consulter les sites internets qui vous décrivent, comment vous améliorer dans votre jeu vidéo pour vous rendre compte de l’inefficacité de la plupart des conseils. Généralement, vous tomberez sur un site internet qui n’est pas trop mal. Les autres sites internet ne font souvent que des copier/coller en enlevant des informations utiles ou en rajoutant des informations inutiles pour que le copier/coller ne se voie pas trop. La plupart de ses astuces partagent toutefois un point commun, elles sont beaucoup trop vagues pour un nouveau joueur. Les auteurs ne prennent pas en compte « La malédiction du savoir ».

Les avantages de cette méthode sont qu’elle vous permettra de travailler directement sur la cause principale du problème. Cela vous permettra aussi de travailler sur une cause que vous pouvez contrôler, ce qui vous évitera de perdre beaucoup d’énergie et de mal juger la personne que vous essayez d’aider.

Les pièges à éviter

Je vais vous présenter ici les pièges à éviter qui réduiront à néant la méthode, ou n’importe quelle méthode en fait.

  1. Ne pas cibler les personnes, mais cibler le problème. Si un équipier fait systématiquement la même erreur, je dois me demander pourquoi il fait cette erreur et non pas la juger. Lui dire « Tu ne comprends rien à ce que je dis ou quoi? » attaque directement la personne. Se demander pourquoi elle fait cela, quel est son raisonnement, me mènera à la véritable source du problème (et m’évitera aussi de blesser la personne).
  2. Ne pas adopter la position de la solution unique. Quand un problème est soulevé, il faut absolument trouver DES solutions.
  3. Ne pas s’adresser à une seule personne, tout le monde peut faire l’erreur. Adressez-vous à tout le monde si vous êtes en coopération. Cela permettra à d’autres personnes susceptibles de faire la même erreur de bien comprendre pourquoi les choses se font d’une telle manière.
  4. Ne pas éliminer les solutions alors qu’elles viennent à peine d’être proposées. Acceptez toutes les causes et solutions proposées dans un premier temps. Si vous jugez tout de suite si une solution/cause est bonne ou mauvaise tout de suite, vous pouvez être sûr que personne ne participera. Si vous êtes seul, faites une liste de plusieurs causes/solutions avant de les juger.
  5. Ne pas définir de solution de manière vague. La solution doit être expliquée le plus clairement et le plus concrètement possible. S’il faut des résultats, dites combien, s’il faut respecter un délai, dites à la personne combien de temps elle a. Si c’est la responsabilité d’une personne de veiller à ce que l’erreur ne se reproduise pas, désignez une personne et donnez-lui les moyens d’atteindre son objectif.

Conclusion

Cette technique est extrêmement efficace et simple à utiliser. Veillez toutefois à bien éviter les pièges car, souvent en creusant le pourquoi, on associe les problèmes à la personne. Gardez cela en tête quand vous utilisez cette méthode.

Défi

Quel problème avez-vous qui vous fait souffrir? ou qui vous génère du stress? ou qui vous rend anxieux? Utilisez la méthode des 5 pourquoi pour découvrir exactement pourquoi ce problème vous fait cet effet.

Pour ma part, je consulte souvent les forums de jeux vidéo. Souvent il y a un débat mais les gens qui y participent ne débattent pas vraiment. Cela consiste généralement à ce que chacun dise ce qu’il pense et dénigre les personnes qui pensent différemment.

Cela a le don de m’agacer énormément.
Pourquoi? Parce que cela n’avance à rien, on est supposé échanger nos idées, pas camper sur nos positions jusqu’à ce que l’autre se lasse.
Pourquoi font-ils cela? Car quand quelqu’un pense quelque chose de différent, nous entrons systématiquement dans un mode de fonctionnement binaire : j’ai raison, il a tort.
Pourquoi? Parce qu’on ne veut pas avoir tort, c’est désagréable d’avoir tort.

Je vais donc travailler sur ce point, poussez les gens à comprendre que personne n’a tort, que nous avons seulement des opinions, des expériences personnelles. Faire la différence entre « Ce jeu est nul » et « Ce jeu ne me correspond pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *