La minorité décisive

de | 3 mars 2017

Dans l’article précédent, je vous ai parlé de comment trouver la source du problème. Ici, j’aimerais vous donner encore un nouvel outil-miracle qui vous aidera grandement à trouver la solution qui vous convient, je dirais même la solution parfaite. Cet outil, ce concept, c’est la minorité décisive, ou appelé souvent Loi de Pareto voire la loi 80/20 (ou 20/80).

20% de vos actions génèrent 80% des résultats

C’est la forme de ce concept que vous allez voir le plus souvent, le 20/80. Dans tous les systèmes complexes, une minorité d’événements provoque la majorité des résultats. Cette loi empirique (c’est-à-dire qu’elle ne se vérifie que par l’expérience) a été constatée par un économiste italien. Les 20% et 80% ne sont qu’indicatifs, en réalité l’écart peut être encore plus extrême, 1% de la population possède 50% de la richesse mondiale. Vous verrez souvent par exemple que :

  • 20% de vos vêtements sont portés 80% du temps
  • 20% de vos clients vous génèrent 80% de votre chiffre d’affaires
  • 20% de vos clients génèrent 80% de vos problèmes

Vous avez compris le principe, en sachant encore une fois que l’écart peut être encore plus important. Vous allez donc utiliser ce principe pour trouver la meilleure solution pour vous. La meilleure solution est celle qui vous coûte le moins d’efforts à faire pour en retirer le maximum de bénéfices.

La minorité décisive dans les jeux vidéo

Vous allez utiliser ce principe empirique pour vous améliorer et pour régler vos problèmes. Je vous ai dit dans l’article précédent de ne pas éliminer les solutions tout de suite et d’abord les lister. Après les avoir listées, vous allez ensuite sélectionner la solution la plus simple pour vous à appliquer et qui vous donnera le maximum de bénéfices. Voilà la liste de 20/80 que vous trouverez dans les jeux vidéo :

  • 20% de vos décisions provoquent 80% de vos échecs, de vos morts, de vos prises de risque inconsidérées
  • 20% de votre façon de raisonner face à l’échec vous empêche de progresser 80% du temps
  • 20% de votre temps de jeu vous donne 80% de votre apprentissage, votre épanouissement
  • 20% des jeux de votre bibliothèque sont remarquables (de votre point de vue)

Quelle que soit la solution que vous choisissez, elle doit demander le minimum d’effort pour vous offrir le maximum de bénéfices (je radote).

Ce principe dans le monde de l’entreprise

Photographe : Jessica Cross

Ce principe, quand il est appliqué dans le monde de l’entreprise, a des conséquences drastiques et des bénéfices incroyables. Certaines entreprises se sont séparées de plus de 30% de leurs clients et ont réussi à doubler leur chiffre d’affaires. Comment est-ce possible? Ces 30% de clients leur créaient 80% de leurs problèmes à résoudre. Pendant que vous réglez ces problèmes, vous ne cherchez pas de nouveaux clients, vous ne construisez pas votre offre, en clair vous dédiez des ressources supplémentaires pour ne créer aucune valeur. Ils se sont alors empressés de chercher de nouveaux « bons clients » après s’être débarrassé des anciens.

Comment reconnaître ces clients à problèmes? Ils ne passent pas des commandes comme il faut, vous devez alors tout refaire. Quand ils vous proposent un cahier des charges, ils ne le respectent pas et vous demandent de rajouter des fonctionnalités sans cesse. Ils passent leurs nerfs sur vous. Vous saisissez l’idée? Cela absorbe énormément d’énergie aux membres de votre équipe, les mets dans une humeur exécrable et nous savons tous que notre productivité chute quand nous n’avons pas la forme. Alors ne sous-estimez pas ce principe qui fera des miracles pour vous.

Défi

Vous jouez à des MOBA et vous mourrez systématiquement dans la même situation? Revivez cet instant, identifiez clairement le modèle de situation qui vous pousse à aller trop loin. Utilisez la méthode des 5 pourquoi, listez les solutions, prenez la solution 20/80, récoltez les bénéfices!

Je mourrais systématiquement sur Heroes of the Storm quand je me retrouvais tout seul sur ma ligne. Ne voyant pas le danger sur la minimap, je continuais à pousser jusqu’au moment où au moins deux adversaires me tombaient dessus et me tuaient. Il y a plusieurs façons de régler ce problème, mais il n’y avait qu’une seule solution 20/80. En utilisant la technique des 5 pourquoi, en faisant une liste des solutions et en passant ces solutions au filtre de la minorité décisive, j’ai pu développer un nouveau modèle pour estimer la présence d’une menace qui est extrêmement facile à appliquer et qui a des bénéfices énormes.

Pour identifier la présence de la menace, je constate son absence. L’absence est en quelque sorte une forme de présence. Le fait de ne voir aucun ennemi sur la carte tactique, va activer mon modèle qui me poussera à reculer. S’ils ont disparu loin de ma position, je sais qu’ils tomberont sur un allié, je transmettrais alors mon message pour lui dire de reculer. Cela ne me coûte RIEN en termes d’effort; car je regardais déjà la minimap et maintenant je ne meurs plus à cause de cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *