La remise en question, c’est quoi exactement ?

de | 2 août 2020

En 5 ans de coaching, je n’ai jamais rencontré un seul joueur compétitif me disant “je ne me remets pas assez en question”. Par contre, la quasi-totalité de ces joueurs me certifiaient : “je me remets tout le temps en question”.

Première règle si vous voulez progresser, “tout le temps” en réalité ça veut dire “jamais”. Que ce soit clair, si vous pensez que vous vous remettez tout le temps en question, alors c’est que vous ne savez pas réellement ce que c’est.

Mais alors c’est quoi la remise en question ? Avant de vous dire ce que c’est, je dois déjà vous dire ce que ce n’est pas. La remise en question, ce n’est pas :

  • simplement se dire que parfois on a mal joué ;
  • se dire ou prendre conscience que parfois on fait des erreurs ;
  • dire que l’on a des hauts et des bas ;
  • s’améliorer de temps en temps.

La remise en question est bien plus profonde que ça. L’amélioration, n’est que la conclusion de cette remise en question.

La remise en question, c’est :

  • prendre une de vos certitudes et la fracasser au sol pour bien voir toutes les parties qui la composent ;
  • déterminer quelles pièces sont intéressantes, les comprendre, les garder ;
  • déterminer quelles pièces ne sont plus suffisamment performantes pour les changer complètement ;
  • ce qui vous donne à la fin, une certitude qui sera différente, plus solide, plus proche de la réalité.

Pour les jeux vidéo compétitifs, ça vous donnera un changement qui a l’air subtil dans votre façon de jouer, mais qui vous donnera des résultats complètement différents.

Ces remises en question peuvent toucher :

  • des gestes très simples, comme votre façon de vous déplacer ;
  • de nouvelles informations que vous collectez maintenant ;
  • une meilleure prise d’informations sur les actions de vos adversaires qui vous permettront de vous adapter ;
  • votre façon de viser qui changera radicalement en prenant des informations supplémentaires en compte ;
  • votre façon de voir un certain obstacle qui vous permettra d’explorer d’autres solutions.

La remise en question est par définition douloureuse, car elle s’attaque à une de vos certitudes. En clair, vous êtes convaincu que vous faites DEJA bien les choses. La remise en question, c’est de dire “ce que je fais sur ce point n’est plus suffisant, alors que j’étais sûr et certain que ça l’était”.

Par exemple, pour beaucoup de joueurs avoir une bonne visée, c’est simplement placer son curseur au bon endroit. Ces joueurs pensent alors que c’est le déplacement du curseur qui leur permettra de mieux viser. Alors ils tirent sur des cibles toute la journée en utilisant des outils comme Kovaak, Aim Lab, Aim Hero…
La personne qui s’est remise en question sur la visée sait que cette facette n’est qu’une partie de la visée. Elle incorporera alors de manière consciente des éléments supplémentaires comme :

  • La vitesse de déplacement de la cible
  • Son rôle dans le jeu
  • Ses intentions
  • Ses capacités
  • Les points de vie restants de son adversaire

Tous ces éléments viendront permettre à cette personne de savoir où elle devra placer son curseur avant même que son adversaire y pense.

Etant donné la profondeur de la remise en question, ce processus prend du temps. Il est donc totalement impossible de “se remettre en question tout le temps”, car cela serait insupportable.

Bon entraînement à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *