Première étape, complétez vos boîtes.

de | 7 janvier 2017

Dans le précédent billet où j’expose une méthode afin de vous faire progresser, j’ai parlé de modélisation video_modelisation. Nous allons voir ensemble à travers une série de billets, comment exploiter cette méthode. Dans ce premier billet je vais vous montrer comment remplir vos premières boîtes.

Votre modèle générique ressemble à ça :

  1. Commencez par « Votre activité », que voulez-vous modéliser? Dans mon cas, il s’agit d’un jeu vidéo. Comme je l’ai dit dans la présentation j’ai choisi le jeu vidéo, car vous êtes maître de vos actions et avez l’autonomie nécessaire pour faire tout ce que vous voulez. Si vous voulez modéliser votre travail, vous vous apercevrez rapidement que vous n’avez pas les autorisations nécessaires pour changer quoi que ce soit. MAIS, cela vous permettra de voir ce qui vous bloque, si vous pouvez le contourner, bref connaître votre situation en détail et pas seulement être bloqué. De plus, cela peut vous servir de support si la situation est intenable et que vous souhaitez en parler à votre supérieur pour qu’il améliore vos conditions de travail.
  2. Puis, choisissez ce que vous voulez réaliser dans le « Résultat voulu ». Mettez un objectif global très abstrait. Pour un jeu vidéo : gagner économiquement, gagner rapidement, gagner à l’usure. Pour un travail : automatiser le maximum des tâches rébarbatives, déléguer une tâche, partager à un collègue les informations dont vous avez besoin pour faire votre travail, etc…
  3. Puis, remplissez du mieux que vous pouvez le « Vous » avec des informations qui vont vous aider à réaliser ce « résultat voulu ». Pour le jeu vidéo, cela peut être vos points forts par rapport aux autres. Ou au contraire, vous êtes exactement dans la moyenne des joueurs, mettre que vous n’avez rien de spécial dans la boîte du « Vous » veut simplement dire que vous ne vous intéresserez pas aux techniques que seule une poignée de joueurs peuvent réaliser. Pour votre travail, vous pouvez mettre votre ancienneté, décrire votre zone d’influence, vos limites, si vous avez bonne réputation, etc…
  4. Enfin, le point le plus long à remplir, les « Critères ». Ces critères sont plus ou moins longs à remplir, je vous conseille vivement de les remplir dans un milieu calme et au maximum de vos capacités. En effet, plus vos boîtes seront spécifiques, définies clairement, dans les moindres détails et plus votre pensée sera claire concernant votre activité. De plus, mettre ce que vous connaissez sur papier  a de nombreux avantages. Car en le faisant, votre capacité de raisonnement et de visualisation seront grandement améliorées. Pour votre travail, il est plus ou moins simple de remplir ces boîtes, en effet, celui qui fait le travail sait comment bien le faire. De plus, vous aurez souvent des retours sur votre travail de votre supérieur ou grâce à vos collègues, alors servez-vous de ces retours pour nourrir ce modèle.

Toutefois, il peut être compliqué de remplir ces critères pour les jeux vidéo. En effet, du fait de la mécanique même des jeux vidéo, il y a des règles à suivre pour être bon dans cette activité. Le souci est que ces règles sont cachées. Du moins, elles ne sont pas évidentes, surtout pour quelqu’un qui n’est pas habitué. Si vous êtes expérimentés remplissez les critères au maximum. Si votre niveau est faible, il n’y a pas de raccourci pour vous, vous allez devoir utiliser google.

Sur Starcraft 2, quand vous faites une recherche « Comment devenir bon à Starcraft 2? » vous obtiendrez de nombreux liens qui pointent justement vers des personnes qui se sont posé la même question et sur des réponses, plus ou moins utiles. Selon où vous atterrissez, les informations seront plus ou moins intéressantes. Sur un forum, vous rechercherez les mots-clés. Ou des bouts de phrases intéressants. Avec un peu de chance, vous tomberez sur un site internet communautaire ou un blogue qui vous expliquera les choses plus en détail, mais ne vous y trompez pas, cela va vous prendre du temps. Toutes ces informations que vous allez récolter, vous allez les mettre sur papier ou dans un fichier texte. Je vous déconseille très fortement d’essayer de faire des boîtes tout de suite, en effet, il faudra classer ces mots-clés dans un critère décrit par un mot très générique. Faire ça au propre directement serait une immense perte de temps. Vous devez faire le tri entre qui est quoi, et qui/quoi est important pour vous.

Le nombre minimum de boîtes est de 20. Si vous en avez plus, c’est tant mieux, si vous en moins, continuer. Retenez une chose toutefois, votre modèle va être en constante évolution, chaque partie que vous allez faire (surtout au début) va venir nourrir votre modèle et le parfaire. Si vous commencez avec un modèle bien avancé, vous progresserez bien plus rapidement.

Dans le prochain billet, je présenterai un exemple de modèle bien avancé, vous pourrez trouver la version précédente dans la vidéo d’explication de la méthode dont le lien est au début de ce billet. Puis je vous expliquerai comment atteindre vos objectifs en y plaçant des jalons (des étapes intermédiaires).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *