[AD] Expérimenter pour s’améliorer dans les jeux vidéo

de | 26 juin 2017

Tous les classements de jeux vidéo nous montrent un comportement très répandu chez les joueurs de jeux vidéo, une grande majorité d’entre eux pensent que pour s’améliorer dans les jeux vidéo, il suffit d’aligner les heures. Il vous suffit de consulter votre classement, cliquez sur le profil des joueurs dans votre division et vous trouverez des joueurs qui ont les mêmes performances que vous à une différence près, certains ont joué dix fois plus que vous, ou peut-être est-ce vous qui avez dix fois plus d’heures de jeu que certains. Quand vous examinerez les profils des joueurs autour de vous dans le classement, il ne vous suffira que de quelques secondes pour ranger ces joueurs dans la case « mauvais joueur qui ne sait pas ce qui fait et qui ne progressera pas » ou plutôt dans la case « joueur sérieux qui sait ce que se remettre en question veut dire ». Dans le deuxième cas, vous essaierez d’analyser son profil pour savoir si la personne fait bien partie de la deuxième catégorie. En clair, vous avez ici une situation extrêmement hétérogène. Est-il plus intéressant selon vous, d’atteindre un résultat en 10 heures de jeu ou plutôt d’atteindre exactement ce même résultat en 100 heures de jeu? Je pense que nous faisons tous le même choix.

Je vais partager avec vous mon secret pour faire en sorte de toujours faire partie de la première catégorie afin de vous permettre d’être le plus efficace possible. Cela est important, parce que ce comportement que nous venons de noter dans les jeux vidéo, nous le retrouvons aussi dans la vie professionnelle ou dans la pratique de nos passions et cela constitue une énorme perte de temps. Le même effort de votre part vous donnera un rendement bien supérieur à votre routine qui consiste à aligner les heures de jeu. L’astuce que je vais vous présenter ici n’a rien à voir avec la puissance de votre ordinateur, vous n’aurez pas besoin d’une souris de gamer, cela ne concerne d’ailleurs même pas le matériel. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la conséquence d’un comportement primaire que nous avons hérité de nos ancêtres et qui aujourd’hui nous pénalise dans la vie moderne. Je vous donnerai ensuite une méthode simple et efficace pour progresser et apprendre rapidement.

Un comportement tout a fait naturel, mais naturel ne veut pas dire bénéfique

Jeu vidéo : Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4. Shikamaru Nara est connu pour être un personnage très puissant… quand il en a envie.

Il est dans la nature humaine de dépenser le moins d’énergie possible pour atteindre un résultat (facultatif). Ce comportement n’a rien à voir avec la nouvelle génération qui a « perdu le goût du travail », j’ai d’ailleurs une nouvelle pour certains d’entre vous, ce « goût du travail » n’a jamais existé. Ce comportement est bien plus profond que nous le pensons et nous vient tout droit de nos ancêtres. Pensez-vous que nos ancêtres auraient survécu si au lieu de se reposer avant/après une chasse, ils se mettaient à courir dans tous les sens sans aucune raison? Ils se feraient massacrer en cas d’attaque. Ce trait de caractère que nous avons est très utile, voire indispensable dans un contexte de survie, par contre, dans notre vie moderne ce comportement est souvent contre-productif. En effet, la nourriture est abondante, nous n’avons plus besoin de faire des efforts pour aller chercher de l’eau, allumer un feu, etc. Avec le confort de la vie moderne, nous pouvons maintenant nous concentrer sur des actions qui nous permettent de nous épanouir, nous enrichir. Malheureusement pour nous, s’épanouir et s’enrichir est une priorité nouvelle et assez récente, notre ADN n’est donc pas programmé pour nous aider à faire cela naturellement ou tout simplement pour nous y pousser.

Expérimenter pour s’améliorer

Vous l’aurez compris, pour faire des choses nouvelles, il s’agit avant tout de lutter contre ses instincts. Pas besoin donc de jouer pendant des heures et des heures pour découvrir par hasard quelque chose de nouveau, vous pouvez directement atteindre cette chose nouvelle. La plupart du temps, pour conserver son énergie, le cerveau vous pousse à rester dans votre zone de confort, cette zone où vous n’êtes pas en danger et que vous connaissez par cœur. Il fait cela en permanence et sans que vous vous en rendiez compte. Heureusement, le cerveau n’est pas que conservation d’énergie. Différentes parties de notre cerveau nous permettent d’aller plus loin, et c’est cette partie que vous allez écouter. Tous les joueurs avec qui j’ai discuté ont exactement le même profil, les connaissances qu’ils ont sur le jeu vidéo en question dépassent largement leur niveau de jeu. Maintenant ce qui vous reste à faire, c’est d’appliquer vos connaissances, les concrétiser, transformer une idée en une action concrète visible dans le jeu en question.

L’expérimentation consiste à tester quelque chose de nouveau pour voir si cela donne de meilleurs résultats que votre méthode actuelle. L’expérimentation n’a pas besoin d’être compliquée, il vous suffit de sélectionner une facette de votre jeu que vous voulez améliorer et de tester de nouvelles approches afin d’obtenir ce que vous voulez. Vous pouvez essayer des choses qui vous savez vont fonctionner, typiquement, c’est cela que vous ferez au début. Il y a tellement de guides, de vidéos sur les jeux vidéo compétitifs, qu’il est presque impossible de ne pas trouver de nouvelles choses à essayer pour nourrir votre jeu. Ou vous pouvez essayer des choses « au hasard », le hasard étant avant tout déterminé par votre expérience du jeu, mais cela reste néanmoins très peu efficace par rapport à la première approche.

Il y a une chose que vous devez à tout prix vous mettre dans la tête avant de vous lancer dans ces expériences. Certaines choses vont marcher pour vous, et d’autres non. Pour les astuces les plus simples, vous verrez qu’elles marchent pour tout le monde. Pour ce qui est plus complexe (et aussi beaucoup plus rare et que l’on trouve rarement dans les guides), certaines choses vont marcher et d’autres non. Cela dépend énormément de la personne, ne vous énervez donc pas si vous testez quelque chose de très pointu et que cela ne marche pas pour vous.

Une recette simple et efficace

Pour vous lancer dans l’expérimentation, je vous propose une méthode simple et efficace en 5 étapes. Cette méthode vous permettra d’expérimenter de manière efficace et surtout de manière construite. Souvent, des joueurs me rétorquent que l’expérimentation ne sert à rien, et quand je vois la façon dont ils expérimentent (en gros, ils font des choses au hasard et ne se posent même pas la question de pourquoi expérimenter), je suis d’accord avec eux. Donc, laissez-moi vous partager une véritable méthode.

  1. Observation : qu’observez-vous dans votre jeu et que vous souhaitez améliorer? Il faut que vous soyez extrêmement précis et concret. Dire « je meurs trop souvent », n’est pas une observation, c’est le début de l’observation. Pour déterminer exactement ce qu’il faut travailler, utilisez la méthode des 5 pourquoi.
  2. Connaissances, expériences : Utilisez vos connaissances et vos expériences afin d’établir un plan d’action précis afin d’avoir une idée de quoi travailler. Vous pourrez utiliser la méthode des 5 comment pour aller plus loin.
  3. Hypothèses : Etablissez des hypothèses, d’après vous, quels facteurs pourriez-vous travailler et qui vous donnerait un maximum de résultats pour un coût le plus faible possible? Généralement, cela vous poussera à travailler un point faible.
  4. Tests : Créez-vous des exercices afin de vous obliger à jouer autrement, à mettre à l’épreuve vos hypothèses. Le but ici est de jouer de manière différente et que cette différence soit assez concrète pour être visible en un clin d’oeil.
  5. Résultats : Ici, vous allez noter les résultats, pouvoir faire des mesures est fondamental. Vous NE DEVEZ PAS reposer sur votre sentiment pour savoir si vous vous améliorez ou non. Vous devez pouvoir utiliser des indicateurs concrets. Si vous voulez améliorer votre tir, notez le taux de précision, le nombre de tirs à la tête, etc.

Que ce soit clair, lors de ces phases d’expérimentation, vous serez dans une position inconfortable et c’est le but. Vous ne pouvez pas faire des choses nouvelles en restant bien confortablement dans vos habitudes de jeu. Si pendant une session d’entraînement, vous n’êtes pas en train de lutter contre vos instincts, c’est que vous n’appliquez pas vos exercices, que vous ne faites pas d’expérimentations.

Défi

A vous de jouer maintenant. Je sais que ce défi est particulièrement désagréable, mais pensez-vous devenir un meilleur joueur, une personne différente, en faisant exactement la même chose? Alors essayez la méthode, expérimentez là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *