Le concept de la prochaine action dans les jeux vidéo

de | 23 juin 2017

Avez-vous déjà dédié une période de l’année afin de jouer pour progresser? Cette période peut être d’une semaine, deux semaines, voire plus selon vos ambitions. Avant de commencer cette session, vos objectifs sont ambitieux, et surtout vous allez vous constituer un véritable projet. Mais voilà, si vous n’avez pas beaucoup d’expériences en la matière, vous risquez d’être paralysé face à la taille du projet. Au début, vous arriverez à démarrer, mais devant chaque nouvelle tâche à accomplir vous risquerez de vous décourager. En fait, les plans étant ce qu’ils sont, vous aurez des imprévus, vous progresserez moins vite que vous ne le pensiez et il vous arrivera peut-être même d’être bloqué. La difficulté de votre projet était déjà assez élevée, maintenant avec tous ces nouveaux obstacles, elle est peut-être même trop élevée. Vous devrez déployer une quantité d’énergie très importante pour garder le cap. Toutefois, si cela ne suffisait pas et que vous n’arriviez pas à atteindre un objectif de votre projet, vous allez vous décourager. A partir de là, votre motivation va en prendre un sacré coup et il est très probable que votre aventure s’arrête là, sur un échec.

Ici, je vais vous donner un ingrédient qui vous permettra de continuer cette course, même dans la difficulté. Et je préfère vous le dire tout de suite, non, vous ne pourrez pas éviter les difficultés, les retards, les imprévus. Vous devrez faire avec, car tout projet, peu importe son envergure sera soumis à des aléas. Plus vite vous l’accepterez et moins ces aléas seront des problèmes. Par contre, ce qui n’est pas normal, c’est de se décourager au point de laisser tomber le projet. En comprenant ce phénomène et en ayant le bon réflexe, vous pourrez continuer votre progression. Vous pourrez vous séparer de toutes vos préoccupations et de tout ce qui vous retient pendant un temps limité où votre but sera de faire un pas de plus vers l’accomplissement de votre projet. Cela vous permettra de vous concentrer efficacement sur la tâche à accomplir plutôt que de disperser votre énergie à travers des ruminements qui ne vous feront pas avancer. Avec cette énergie intelligemment dépensée, vous pourrez, petit à petit, régler vos problèmes, desserrer vos freins pour atteindre un rythme de progression plus élevé dès que le contexte y sera propice.

Les obstacles ne manquent pas, surtout quand vous essayez d’avancer, de faire quelque chose de nouveau

Lorsque nous échafaudons des projets, nous faisons énormément de suppositions et nous utilisons notre imagination, notre interprétation pour combler les vides. Vous pourrez utiliser les graphes les plus complexes, les méthodes les plus sophistiquées, tout ce que vous arriverez à faire, c’est cacher le fait que vous faites d’énormes hypothèses.  Ici, j’aimerais décrire ce qui vous arrive concrètement. Vous subissez tout simplement l’effet du concept que j’appelle l’illusion du planning. L’illusion du planning, c’est notre tendance naturelle à sous-estimer le temps d’exécution d’un projet. Plus ce projet est complexe et plus il renferme d’aléas possibles.

Nous avons vu dans un précédent article le concept de l’ignorance de l’absence. Ici, votre cerveau est tout simplement incapable de prendre en considération des risques potentiels qui vous ferait prendre du retard, tout simplement à cause de leur absence et du fait que votre cerveau ne peut tout simplement pas imaginer ce qui n’est pas présent dans votre environnement direct. En effet, les grandes hypothèses que nous faisons peuvent être résumées par la phrase : «dans la situation où je ne rencontre absolument aucun problème». Plus votre projet est complexe, plus il contiendra aussi des interdépendances, vous ne pouvez par exemple pas commencer une tâche B sans avoir fini la tâche A. La tâche C, dépend d’un acteur extérieur et vous devez attendre qu’il finisse son travail, même si vous avez déjà fini la tâche B. Ces interdépendances et ces aléas sont très loin d’être rares et vous comprenez maintenant pourquoi il est illusoire de vouloir tenir son planning, sauf si celui-ci est un projet que vous avez déjà mené à plusieurs reprises. Dans ce cas, votre expérience viendra combler les trous plutôt que votre imagination.

Le concept de la prochaine action

Vous devez aussi comprendre que quand on fait quelque chose de nouveau et que l’on se fait un planning, l’hypothèse que « tout ira bien » est extrêmement loin de la vérité. Et c’est ce choque avec la réalité qui va vous décourager. Vous passez d’un état d’esprit « où tout roule », à un état d’esprit « où rien ne va plus « en seulement quelques jours. Mentalement, c’est très difficile à gérer, il vous faudra une sacrée dose de volonté si vous voulez quand même atteindre tous vos objectifs.

Jeu vidéo : Final Fantasy 14, MMORPG. Les raids forment les plus grands obstacles.

En étant joueur de jeux vidéo, vous avez encore une fois une chance inouïe. Tous les jeux de type jeu de rôle sont en fait des projets d’une complexité très élevée et pourtant, vous arrivez à vous adapter, à apprendre et surtout à maîtriser ce jeu complexe. Le concept que je vais vous présenter ici est l’ingrédient secret de tous ces jeux complexes, il s’agit du concept de la prochaine action. Voilà comment se déroule votre jeu, au début vous apprenez les bases du jeu tels que les mouvements, le système de combat, le système de récompense. Tous ces éléments sont assez intuitifs. Puis pour tout ce qui est nouveau, qui sort de l’ordinaire, tous ces éléments vous seront présentés un à un. En vous obligeant à vous concentrer sur une chose à la fois, peu importe la complexité du jeu, vous parviendrez à assimiler les subtilités de ces jeux vidéo.

La forme la plus complexe de ces jeux de rôle est le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (=MMORPG pour l’acronyme en anglais que vous retrouverez plus souvent). L’image ci-dessus vous montre un des boss (la tache noire au-dessus dans l’image) que vous ne pouvez vaincre qu’en étant dans un groupe de 10 personnes (appelé raid). Ce boss est si puissant que vous aurez besoin d’un groupe dont les rôles sont complémentaires afin d’en venir à bout. Cela semble extrêmement complexe à première vue, mais tout le monde y arrive. Pour en arriver là, vous apprendrez tout au long de votre aventure chacun des éléments qui vous permettra de créer votre propre groupe et de combattre les boss les plus difficiles. D’ailleurs, le boss lui-même est complexe, la première fois que vous allez l’affronter, vous ne comprendrez même pas ce qui se passe. Puis, au fur et à mesure, vous emmagasinerez des connaissances pour éviter ses attaques et, finalement, le vaincre. Pour emmagasiner ces connaissances, vous utiliserez aussi naturellement le concept de la prochaine action, vous séparerez le combat en succession de phases ce qui vous permettra d’en venir à bout.

La recette, utilisez la méthode des MMORPG pour vos projets les plus complexes et les plus ambitieux

Dans l’article précédent, j’ai parlé de la méthode des 5 comment. Cette méthode vous permettra de vous créer une liste d’actions concrètes à réaliser afin d’accomplir votre projet. Toutefois, pour les projets plus complexes, il est très simple de finir avec une liste d’une trentaine d’actions, ce qui peut vous décourager très rapidement. Pour venir à bout de cette liste, vous utiliserez la même méthode que dans les jeux de rôle, vous vous concentrerez sur une action à la fois et pas n’importe laquelle, cela sera systématiquement la prochaine action à accomplir afin d’avancer concrètement dans votre projet.

Vous l’aurez compris, cette méthode vous obligera aussi à casser votre liste d’actions pour créer une liste encore plus fragmentée. Vous passerez parfois de 30 actions à réaliser à plus de 50. Mais parce que les actions seront plus simples à réaliser, vous pourrez constater très concrètement votre avancement et cela vous permettra de rester motivé. Car c’est aussi cela la clé de la persévérance. Les gens persévèrent, car ils constatent des améliorations dans leur situation. Personne ne continue à essayer de faire quelque chose si après quelques jours, il n’obtient absolument aucun résultat.

Défi

A vous de jouer maintenant! Quel est votre rêve? Comment pourriez-vous vous en approcher? Quelle action concrète pouvez-vous mettre en œuvre dès aujourd’hui afin d’avancer vers ce rêve (même si cette avancée est minuscule)? Vous seriez surpris de voir ce que vous pouvez accomplir en avançant un pas à la fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *