Pourquoi vous allez régresser inévitablement dans les jeux vidéo

de | 3 mai 2017

Si vous jouez pour progresser, vous serez bloqué quand les parties commenceront à être difficile. Non pas, parce que votre adversaire est plus fort, mais parce que vous serez plus faible sans le remarquer. Vous entrerez dans une phase extrêmement douloureuse où vous donnerez toujours plus d’efforts et vous continuerez de perdre et de ne pas progresser. Pendant cette phase, vous chercherez continuellement à vous améliorer en rajoutant de nouvelles choses, des nouveaux éléments. Vous vous convaincrez que tous les éléments qui sont de l’ordre du détail feront la différence. Vous serez épuisé de chercher autant à progresser et de toujours être face à ce mur. J’ai moi-même vécu cette phase, et parce que je l’ai vécue, je sais comment m’en sortir.

Pour encore une fois me répéter, tout ce qui vous manque c’est une connaissance. Ce que vous vivez, toutes les personnes voulant s’améliorer, mais qui ne font pas assez attention, le vivent. En vous donnant cette connaissance ici et en vous donnant le remède, vous réaliserez à quel point le fait d’être bloqué là où vous êtes est vraiment stupide, mais que cela s’explique parfaitement. Ici, votre adversaire n’interviendra même pas, ce n’est pas lui votre adversaire. Ici, l’adversaire c’est vous-même. Quand vous remporterez cette bataille contre vous-même (et contre votre ego), vous aurez un avantage considérable face à vos adversaires et vous reprendrez la course au classement de nouveau. Votre jeu sera beaucoup plus solide et vos ajustements beaucoup plus fins. Les critères de l’ordre du détail passeront immédiatement à la trappe vous permettant d’atteindre vos objectifs en utilisant beaucoup moins d’énergie.

Un processus cognitif naturel

Le concept que j’aimerais introduire ici s’appelle l’ignorance de l’absence. Notre cerveau n’est tout simplement pas capable de prendre en compte ce qui est absent, ce qui n’est pas immédiatement perceptible. Il considère que ce qui n’est pas là, n’existe pas ou ne peut pas nous atteindre. Votre cerveau ignore alors les risques par exemple. S’il est si compliqué de faire porter un équipement de sécurité à certaines personnes, c’est parce qu’elles ne se rendent pas compte qu’un drame peut arriver. En effet, si nous savons qu’il y a un danger, nous nous en éloignons. S’il n’y en a pas, ou si nous sentons qu’il n’y en a pas, nous ne faisons rien de spécial.

Jeu vidéo : Arma 3, conseil gratuit : si votre équipier est tombé au milieu de la rue, il y a de grandes chances que quelqu’un comme moi soit en train de veiller à ce qu’il ne se relève pas.

Ce processus bien que naturel, est en fait facile à écraser pour peu que nous en prenions conscience. En effet, certains travailleurs mettent leur équipement de sécurité de façon presque religieuse et par eux-mêmes, car ils ont assez de disciplines et ont été suffisamment sensibilisés, voire ont été témoins d’un accident. Et c’est justement ce que je veux faire pour vous ici, je veux vous faire prendre conscience de ce phénomène et je veux vous permettre de l’écraser. Attention toutefois, parce que c’est un processus naturel, il faudra activement chercher à l’écraser pour s’en débarrasser.

L’ignorance de l’absence dans votre jeu

Ce concept vous frappera de plein fouet quand vous serez le plus vulnérable. A force de progresser, pour faire la différence et remporter la victoire, vous allez rajouter des éléments dans votre jeu. En effet dans la plupart des jeux, le système permettant de vous trouver un adversaire vous mettra face à un adversaire à votre hauteur. En clair, il possédera les mêmes bases que vous. Celui qui remporte la partie est celui qui a une meilleure exécution ET celui qui a un élément-clé de plus que son adversaire. En réalisant que c’est cet élément-clé qui vous permet de remporter la victoire, votre cerveau va naturellement lui accorder une importance immense. Combinez cette priorisation avec l’ignorance de l’absence et voilà ce que vous allez voir concrètement dans votre jeu :

  • Vous allez beaucoup trop vous concentrer sur les nouvelles choses à ajouter, vous allez les ajouter beaucoup trop vite, brûler les étapes
  • Et cela a un coût sur vos performances de bases. Vous allez sacrifier votre base extrêmement solide qui vous a permis de progresser pour tout miser sur ce nouvel élément
  • Vous allez perdre, car ce que vous avez sacrifié est beaucoup trop important par rapport à l’élément que vous avez ajouté. Mais parce que dans votre tête, l’élément ajouté a une importance immense, l’erreur ne peut venir que de là. Vous êtes devenu partiellement aveugle
  • Vous allez subir l’ignorance de l’absence, vous allez complètement oublier que c’est votre base qui vous a permis d’arriver là où vous êtes. A chaque partie que vous lancerez, les effets seront plus néfastes sur vos éléments de base

Les conséquences professionnelles de l’ignorance de l’absence ont énormément d’impact. Par exemple, bien faire son travail est extrêmement ennuyeux et peu gratifiant. Les collègues ont l’impression que vous ne faites rien de la journée, que vous ne contribuez pas à l’effort. Imaginez de l’autre côté un employé qui fait extrêmement mal son travail, mais qui sauve la situation in extremis, on viendra louer son talent à résoudre les problèmes, à gérer le stress. Cet employé aura plus de chances d’être récompensé, car tout le monde le verra remuer ciel et terre pour résoudre un problème (qu’il a lui-même créé). Pour pallier ce problème, plusieurs éléments ont été créés : les réunions hebdomadaires, des systèmes de mesures pour mesurer la productivité, etc.

Comment pallier cette limite de notre cerveau

Ici, pas de secret, vous allez vous concentrer sur vos objectifs de base et vous appliquez à intégrer ce nouvel élément au bon moment. C’est-à-dire que ce nouvel élément NE DOIT PAS endommager votre base. La base devant être par définition, l’élément le plus solide de votre jeu. Pour ce faire, vous allez noter concrètement les éléments de base dont vous devez disposer au moment où vous allez intégrer ce nouvel élément. Faites-le de manière extrêmement concrète, vous devez être capable de juger en un clin d’oeil si oui ou non, vous avez respecté cette condition. Voilà la recette :

  • Analysez toutes vos défaites pendant que vous êtes bloqué. 9 fois sur 10 vous perdrez à cause des éléments de base qui sont beaucoup trop fragiles. Cette étape vous permettra de vous rendre concrètement compte des effets de l’ignorance de l’absence.
  • Vous allez regarder vos anciennes parties où vous êtes parvenu à atteindre vos objectifs de base de manière systématique, notez vos performances et reproduisez-les afin de reprendre l’habitude de vous concentrer sur vos objectifs primaires. Cette étape vous permettra de vous rendre compte que l’élément que vous tentez de rajouter n’a pas tant d’importance et que vous parvenez toujours à battre certains adversaires grâce à vos objectifs de base.
  • Incorporez les nouveaux éléments que vous souhaitez ajouter le plus rapidement possible, MAIS APRES avoir atteint vos objectifs de base. Vous remarquerez que vous accomplirez ce nouvel objectif bien plus rapidement et bien plus efficacement que les fois précédentes où vous vous êtes trop précipité pour les intégrer dans votre jeu.
  • Félicitations vous voilà avec un jeu bien plus solide. Concrètement, votre course au classement est en marche, vous gagnez des places dans le classement. Après quelques répétitions, votre jeu intégrera le nouvel élément-clé de manière élégante et solide.

Défi

Ne pensez pas que vous avez droit à un laissez-passer ou que vous n’êtes pas touché par ce phénomène, c’est justement le principe de l’ignorance de l’absence. Vérifiez que les bases de votre jeu sont solides et appliquer la méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *