Les jeux vidéo à accès anticipé, explication sur ce phénomène

de | 17 août 2017

Etes-vous pour ou contre les jeux vidéo à accès anticipé? Les considérez-vous comme des jeux à moitié finis ou plutôt comme une chance de participer plus concrètement dans une aventure, un projet? Que vous soyez intéressé par ce type de jeux vidéo ou non, un constat est clair, les jeux vidéo à accès anticipé divisent fondamentalement les joueurs de jeux vidéo. Quand on regarde les retours des joueurs sur les différents sites, on croit voir deux mondes s’affronter. Dans les deux camps, naît une frustration, frustration de ne pas être compris par l’autre. Le premier camp insulte l’autre de pigeon, de vache à lait. L’autre camp déclare que le premier est trop difficile, qu’il a perdu son âme de joueur et ne peut jouer qu’à des jeux AAA. En clair, un dialogue de sourds naît et ils ne se réconcilieront jamais… sauf s’ils trouvent un langage commun et comprennent pourquoi cette division est là.

Et c’est exactement ce que je vais vous décrire aujourd’hui. Je vais vous expliquer pourquoi il est fondamentalement impossible que ces deux catégories soient d’accord. Ils pensent que les arguments du camp opposé sont puérils, débiles, non pertinents. En prenant conscience de ces raisons, vous pourrez mieux connaître les joueurs que vous avez en face de vous, mais vous pourrez aussi mieux vous connaître. A partir de ce moment, vous pourrez échanger vos idées avec la personne en face plutôt que de parler à un mur. Cela vous permettra de voir cette situation sous un angle bien différent et surtout cela vous permettra de comprendre pourquoi vous aimez ou n’aimez pas les jeux vidéo à accès anticipé.

Etes-vous un pigeon ou un joueur qui ne se fait pas avoir?

Jeu vidéo : Kerbal Space Program. Un jeu qui est resté longtemps en Early Access et qui a connu le succès.

Franchement, ce sont mes seules options?

La réalité est bien loin de cette vision simpliste du monde et de l’accès anticipé. Sachez que ce phénomène, cette division, nous la retrouvons partout dans notre société. Le problème commence quand l’un des camps pense qu’il détient la vérité absolue (souvent ce sont les deux camps qui pensent cela). Dans le monde de l’entreprise, c’est la division entre les ingénieurs et les chercheurs, en gros pour faire très simple, les ingénieurs font des choses qui marchent et qui se vendent pendant que les chercheurs cherchent des choses qui ne marchent pas ou qui sont trop peu fiables pour être utilisées sur le marché (description du point de vue de l’ingénieur ici). Sur le marché, nous retrouvons la division entre les produits de luxe et les produits « normaux ». Une personne qui n’est pas attirée par le luxe dira des choses comme « 1000€ un sac à main, wow ils ont trouvé un pigeon », là où une personne sensible au luxe ne verra pas de problème, car elle voit dans ce produit bien plus que le côté pratique du sac à main, elle y voit aussi un marqueur du statut social.

Fin de parenthèse, revenons à nos moutons. La division entre les joueurs de jeux vidéo s’explique exactement de la même façon. Deux camps s’affrontent, les joueurs qui ne voient le jeu vidéo que comme un passe-temps, un produit qu’il faut livrer aux joueurs quand il est parfait et de l’autre côté les joueurs qui selon eux sont dans le futur, accepte le fait que les jeux vidéo ne peuvent plus être développés de la même manière qu’avant et qui ont fait le choix de faire partie de ce futur. Il faut avouer que les ventes donnent plutôt raison au deuxième camp, ou alors la population de pigeons est très grande chez les joueurs de jeux vidéo.

Un changement radical chez les joueurs de jeux vidéo

Les joueurs adultes d’aujourd’hui ont grandi avec les jeux vidéo. Leur vision des jeux vidéo a changé, du moins pour une partie d’entre eux. Beaucoup de joueurs pensent que les jeux vidéo ne sont qu’un passe-temps, un pur produit de consommation, en tant que tel ils se doivent d’être parfaits et surtout d’être finis. Pour une autre partie de la population, les jeux vidéo sont une passion, ils y voient bien plus d’intérêt, bien plus de profondeur dans cette activité. Cette activité leur permet de s’exprimer, mais aussi de construire quelque chose.

Jeu vidéo : Don’t Starve. L’accès anticipé a permis la naissance de nombreux jeux au gameplay varié.

Bien sûr, ne nous voilons pas la face, il y a aussi un intérêt économique en jeu. Sans ce modèle de financement qui est apparu avec l’accès anticipé, beaucoup de jeux n’auraient jamais vu le jour. Il est donc dans l’intérêt des développeurs de jeux vidéo que ce modèle continue. D’ailleurs, leur communication et marketing sont radicalement différents quand ils s’adressent à une partie ou l’autre de la population des joueurs de jeux vidéo. Voyons les critères qui animent le plus ces deux catégories de joueurs.

Deux archétypes, deux types de besoins très précis, mais surtout des besoins humains

Ces deux types de joueurs de jeux vidéo ont en fait des besoins humains fondamentaux (dont j’ai déjà parlé dans un précédent article) et un groupe a choisi de satisfaire ses besoins humains avancés comme le besoin d’appartenance, le besoin d’estime et le besoin de se réaliser à travers les jeux vidéo.

Le joueur classique de jeux vidéo

Les joueurs qui sont contre les jeux vidéo à accès anticipé sont des joueurs qui ne cherchent pas à s’épanouir à travers les jeux vidéo. Pour eux, cette activité est avant tout un moyen de s’amuser, de passer le temps, en clair ils cherchent le plaisir, le plaisir instantané et sans défaut. Le service marketing utilisera des mots comme « performances », « fonctionnalité avancée (feature) », « 60 fps », « haute qualité », « AAA », bref tous les marqueurs qui associeront le jeu à un produit de haute qualité capable de donner du plaisir aux joueurs.

Pour eux, les jeux vidéo n’ont que cette fonction, tout ce qui sort du cadre du plaisir est une arnaque. Lorsqu’ils feront un retour sur le jeu, celui-ci aura pour but de juger le jeu dans l’état où il est. Ce joueur est incapable de projeter les jeux vidéo dans l’avenir, pour lui, son jugement est irrévocable.

Jeu vidéo : The Long Dark. Ce jeu a généré beaucoup de frustrations pendant son accès anticipé.

Le monde du marketing a un nom pour ces joueurs, ce sont les joueurs « mainstream », en clair, la masse. Des joueurs ou des clients qui jugent très sévèrement un produit, ça passe ou ça casse. Et quand cela casse, ils le font savoir sur tous les forums et réseaux sociaux. Ils n’en ont rien à faire de combien le jeu a coûté, combien de personnes ont travaillé dessus, ou des obstacles que les développeurs ont rencontrés. S’il y a un retard dans la sortie du jeu, ce n’est pas leur problème et ils ne chercheront pas à en comprendre les raisons.

Le joueur de jeux vidéo qui cherche plus que le plaisir

A l’inverse les joueurs de jeux vidéo qui acceptent l’accès anticipé chercheront plutôt à accompagner les jeux vidéo. Le service marketing parlera de « rejoindre une aventure », « être un pionnier, un fondateur », « merci de nous faire confiance », « aidez-nous à réaliser notre jeu », bref tout est fait pour que le joueur prenne une place bien plus importante que la normale, il passe ici du statut de consommateur à testeur et partenaire. D’ailleurs, les retours des joueurs sont ici très importants, car ils vont venir façonner le jeu afin de correspondre au mieux aux attentes des joueurs.

Dans le monde du marketing, ce type de joueurs ou de clients a un nom, les « early adopters ». Les early adopters sont en fait des fans, ils sont prêts à accepter beaucoup de défauts du jeu, celui-ci peut même ne pas fonctionner correctement tant que les jeux vidéo en question leur permettent d’assouvir leurs besoins d’aventure, d’épanouissement personnel, de participer à un projet plus grand qu’eux. Les retours qu’ils feront aux développeurs seront majoritairement bienveillants et viseront à améliorer le jeu et non pas à seulement le juger.

Jeu vidéo : Darkest Dungeon. Ce jeu a été victime d’un scandale lors d’une importante mise à jour. Les joueurs avaient l’intime conviction que les développeurs se fichaient totalement de leur avis. Cet incident est le plus gros regret de l’équipe de développement.

Mais ce n’est pas parce qu’ils sont prêts à fermer les yeux sur certains défauts qu’ils les accepteront. Leurs attentes en terme de corrections et d’améliorations sont aussi très hautes. Leurs retours doivent être pris en compte et cela doit être visible. Autrement, le joueur se sentira trahi et rien ne pourra le faire changer d’avis.

Tout se complique quand le joueur de masse décide de se lancer dans des jeux vidéo à accès anticipé

Comme vous l’avez compris, ce sont deux visions radicalement différentes de ce que devrait être les jeux vidéo qui s’affrontent. Les jeux à accès anticipé sont avant tout faits pour les early adopters, mais ils n’excluent pas non plus les joueurs de jeux vidéo qui forment la masse et c’est là que les problèmes commencent.

Jeu vidéo : Subnautica. Avec la démocratisation des jeux à accès anticipé, il était inévitable que le joueur mainstream allait s’y intéresser. Toutefois, il n’était pas assez éduqué sur ce qu’il allait trouver.

Quand un joueur de masse rejoint un jeu en accès anticipé, c’est la frustration extrême. La jouabilité n’est pas parfaite, les mécaniques ne sont pas parfaites, pire que cela, il y a trop de bugs! Tous les éléments qui sont importants pour les early adopters sont rapidement balayés par sa frustration. Il n’en a absolument rien à faire. Son premier réflexe sera alors d’aller sur les forums ou sur un site permettant de faire des retours pour… vider son sac.

Et c’est cela que vous constatez quand, par exemple, vous lisez un avis d’un joueur sur Steam qui n’a joué que 0.1h au jeu en question. Il s’attendait à prendre du plaisir, mais au lieu de cela, il n’a trouvé que de la frustration. Il n’y a pas de tutoriel digne de ce nom, il n’y a pas d’accompagnement du joueur, il ne comprend rien, il faut tout découvrir par soi-même, bref il a en face de lui un jeu qui n’est pas fini.

Or, tout le monde le savait sauf lui. Et c’est ici que le dialogue de sourds va commencer. Or il n’y a même pas de dialogue à avoir. Ces deux mondes sont radicalement opposés et chaque camp a la conviction de détenir la vérité et va chercher à imposer SA vérité, ce qui n’a aucune chance de fonctionner, car les arguments du premier camp n’ont aucun effet sur le deuxième groupe et vice versa.

Conclusion

Le problème que j’aimerais résoudre ici est que les « débats » sont souvent très houleux et l’on tombe très rapidement dans le jugement personnel et les insultes. Or cela n’est intéressant pour personne et consomme beaucoup d’énergie.

Cet article vous permet de comprendre ce qui se passe réellement avec ces jeux à accès anticipé et pourquoi tant d’encre coule sur le sujet. Cela vous permet aussi de comprendre pourquoi les avis sont diamétralement opposés.

Retour sur No Man’s Sky. Cet avis est ridicule tellement il est non pertinent. Le jeu promet de nombreuses heures de jeu et cette personne a réussi l’exploit de donner son opinion après 18 minutes de jeu. Clairement ici il s’agit d’un joueur de masse qui ne savait même pas ce qu’il allait acheter. Ici il s’agit d’un jeu classique, je vous laisse imaginer le type de retour sur un jeu en accès anticipé.

Enfin, pour chaque jeu en early access, les mots « escroquerie », « arnaque », « mensonge » fleurissent. Le joueur a l’impression de s’être fait avoir, alors qu’il est le seul responsable. Je vais ici vous donner un conseil très simple pour ne pas avoir ce sentiment de vous être fait avoir et d’acheter en toute connaissance de cause.
Si vous êtes un joueur de masse, qui ne cherche que du plaisir et un jeu fini, identifier rapidement si les avis que vous êtes en train de lire sont rédigés par des early adopters ou par des joueurs de masse comme vous. Négligez tous les commentaires rédigés par les early adopters. Ils ne correspondent tout simplement pas à vos besoins et vous pourriez avoir une mauvaise impression en pensant que le jeu répondra à vos besoins.
Si vous êtes un early adopter, sachez que les avis rédigés après 0.1h de jeu, sont des avis qui appartiennent aux joueurs de masse. Il ne sert à rien alors de s’énerver ou de se dire qu’ils sont idiots. Ils sont, certes, ignorants, car ils ne savent pas ce qu’est l’accès anticipé, mais ils ont aussi tout simplement des besoins différents. Identifiez les avis rédigés par des joueurs de masse et jeter les directement à la poubelle si vous êtes un early adopter à la recherche de jeux vidéo à accès anticipé. Concentrez-vous sur les avis d’early adopters comme vous, ce sont les seuls avis qui sont pertinents pour vous et qui pourront répondre à vos interrogations et à vos besoins.

Enfin si par un quelconque miracle, un joueur qui appartient dans l’autre catégorie ne vous a pas encore sauté à la gorge, expliquez-lui tout simplement qu’il a des besoins différents des vôtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *