Les 7 erreurs qui vous empêchent de vous améliorer dans vos jeux vidéo

de | 24 mars 2017

Hier en coachant deux de mes « élèves » sur un jeu vidéo (Starcraft II), j’ai remarqué que malgré le fait qu’il ne soit pas bloqué au même niveau de difficulté, ce sont exactement les mêmes obstacles qui les empêchent de progresser, bien sûr l’échelle est différente, mais ce sont fondamentalement les mêmes mécaniques de blocage. Ici, j’aimerais partager avec vous les 7 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à progresser vous-même.

Une situation que tout le monde connaît ou connaîtra à un moment de sa vie

Si vous vous lancez dans n’importe quel jeu compétitif, il vous arrivera à un moment ou à un autre de ne plus du tout progresser, vous serez complètement bloqué exactement au même endroit pendant une semaine, deux semaines, un mois, deux mois et plus. Que ce soient des jeux vidéo de stratégie, de combat, de cartes à collectionner, du Battle Royale, vous connaîtrez ce phénomène dans tous les jeux qui vont vous mettre face à un autre joueur. Malgré le fait que le monde sur lequel vous vous exercez est virtuel, les effets sur vous seront bien réels. Vous allez vous sentir frustré, dans une situation d’incompréhension totale, vous retirez moins de plaisir à jouer, vous y penserez tous les soirs, pendant la journée, pendant votre travail, ce qui vous prendra beaucoup d’énergie et vous empêchera tout simplement de progresser sur votre jeu vidéo, mais aussi sur la vie réel.

En ayant conscience de ces 7 erreurs, vous parviendrez à surmonter les obstacles et passer au niveau suivant (la ligue suivante), vous enrichir (vous ne tomberez plus jamais dans le même panneau), vous épanouir (vous vous aiderez vous-même et les autres dans cette situation), vous apprendrez énormément grâce à ce challenge (votre façon de faire les choses va changer et vous ne retournerez plus jamais dans vos travers). Vous comprendrez aussi que les obstacles qui vous gênent sur votre jeux vidéo, sont exactement les mêmes que celles qui vous bloqueront dans votre vie. Dans les jeux vidéo, comme dans la vie, en ayant connaissance de ces mécanismes, vous pourrez débloquer les autres et devenir une inspiration pour eux. Dans cet article, vous aurez la chance d’apprendre à surmonter ces obstacles en faisant quelque chose que vous aimez : jouer aux jeux vidéo, plutôt que de vivre un événement dramatique dans votre vie qui vous obligera à vous remettre en question par une douleur dévastatrice.

Les 7 erreurs qui vous empêchent de vous améliorer

Le fait de tomber dans ces erreurs vous placera dans une situation où vous jouerez/ferez exactement la même chose que d’habitude, en espérant que d’un seul coup, par l’intervention divine, vous puissiez vous débloquer. Sauf que cela ne marche pas comme ça.

« La folie consiste à faire la même chose encore et encore et à attendre des résultats différents », Rita Mae Brown (et pas Albert Einstein, ou à la limite Vaas Montenegro)

 

1. Quand on veut on peut… ou pas!

La première erreur vient d’un conseil qui est très important et qui marche très bien… tant que ça marche. C’est aussi simple que cela, ce conseil d’essayer et encore essayer jusqu’à y arriver, a des limites. Pour faire extrêmement simple, ce conseil a des effets énormes quand vous débutez dans une nouvelle activité, mais plus vous devenez expert dans cette activité, plus les effets de ce conseil se dégraderont jusqu’à ne plus avoir d’effet du tout. L’effet pervers lié à ce conseil, c’est qu’inconsciemment, on se pose le modèle suivant : « Pour réussir, il faut que j’essaye encore et encore, c’est la seule façon d’y arriver« . Ce n’est pas tant la première partie du modèle qui est dérangeante, c’est la seconde qui implique que vous n’avez rien d’autre à faire pour vous améliorer. La première étape pour accéder au remède consiste à transformer « c’est la seule façon d’y arriver » en « c’est la seule façon que je connaisse ». Ce qui implique, qu’il y a d’autres méthodes et que vous ne les connaissez pas, il ne sert donc à rien d’essayer de se débloquer tout seul. Premier remède : allez demander à des personnes qui sont juste au-dessus de vous dans votre classement ou qui ont résolu ce problème dans leur vie.

2. Recevoir/donner des conseils… vagues

Quand vous recevez un conseil de la part de quelqu’un, le premier réflexe que vous allez avoir est le suivant : « tu peux me donner un exemple? ». Et c’est très simple à comprendre, vous êtes une personne bloquée pour des raisons que vous ignorez et cela fait bien quelques semaines voire quelques mois. Pensez-vous vraiment qu’un conseil vague va vous débloquer d’un seul coup? Et pourtant c’est ce que vous recevrez comme conseil. Alors la prochaine fois que vous tombez sur un Yoda, vous allez le harceler jusqu’à ce qu’il vous donne quelque chose de concret que vous pouvez appliquer tout de suite. Les forums de jeux vidéo sont remplis de conseils vagues et inutiles, c’est pour cela d’ailleurs que vous verrez toujours les mêmes types de sujets, tout simplement parce qu’aucun des sujets précédents n’a pu répondre à leurs questions efficacement. Deuxième remède :  si le conseil est inapplicable dans les 5 premières minutes, demandez du concret. Si vous jouez à un jeu de tir et que l’on vous donne comme conseil « tire plus souvent à la tête », demandez à la personne un exercice simple à réaliser pour vous entraîner efficacement à le faire, avec un ratio défini de tir à la tête à atteindre. Si elle est incapable de le faire, cette personne est elle-aussi bloquée (à un niveau peut-être supérieur) et elle n’a pas le recul nécessaire pour vous aider, alors demandez à quelqu’un d’autre.

3. Jouer au feeling, vivre au feeling sans trop se poser de question

La troisième erreur la plus commune qui découle de la première en fait est de considérer que l’on s’améliore naturellement en pratiquant. Encore une fois, c’est très vrai… tant que cela marche. Sauf que, pour passer au niveau supérieur, faire ce que la majorité ne fait pas, il va falloir vous remettre sérieusement en question et prendre des notes sur ce qui vous permettra de progresser. Là où dans le monde réel, nous disposons (plus ou moins) d’études scientifiques qui vont faire ce travail pour nous, dans les jeux vidéo les études ne sont pas encore monnaie courante. A cause de cela, les gens jouent sans se poser de questions, le cerveau se place en pilote automatique et toutes les parties cognitives sont éteintes pour ne laisser place qu’au réflexe. Evidemment, si vous ne parvenez pas à comprendre exactement ce que vous faites et quels sont les critères qui vont vous permettre de vous améliorer, vous ne progresserez jamais. Il ne faut d’ailleurs pas seulement que les études existent pour vous permettre de progresser, vous devez aller les chercher, les étudier. Troisième remède : écrivez tous les critères que vous connaissez sur ce jeu qui vous permettent de remporter la victoire. En faisant cela, vous remarquerez que certains critères ne sont absolument pas utilisés ou extrêmement sous-utilisés et c’est sur ceux-là que vous allez travailler. Donc quand vous irez sur votre forum pour demander conseil, utilisez ce que vous avez écrit pour écrire une question sur un problème concret!

4. Se laisser emporter par ces émotions

En jouant « au feeling », donc un jeu basé uniquement sur le ressenti et les émotions, ces deux éléments deviennent vos uniques outils pour progresser. Malheureusement pour vous, ces éléments ne sont pas faits pour cela, alors aucune analyse ne pourra être faite. Ici, je ne parle pas spécialement quand on s’énerve ou que l’on « rage », mais le fait de jouer en éteignant son cerveau. Et voilà ce qu’il va passer : votre ressenti vous servira de seul et unique moyen d’analyse de la situation, alors vous créerez des modèles mentaux du type « Si ce gars-là est meilleur que moi, il triche ». Les remarques du type « Roh, c’est abusé! », « Il sort d’où, lui? », « Mais comment il fait ça? », chacune de ces remarques faites à haute voix ou dans notre tête, vont créer des liens neuronaux, ces liens, s’ils sont appelés souvent seront renforcés au niveau du cerveau. A chaque fois que vous serez dans une situation similaire, vous tomberez de plus en plus facilement dans ces réflexes. Cela vous rendra incapable de réfléchir correctement, car quand vous vous poserez la question « Comment est-ce que je peux m’améliorer? », votre cerveau pointera immédiatement vers ces chemins que vous avez entretenus et nourris dans votre cerveau. La participation d’une autre personne pour vous débloquer est maintenant obligatoire pour vous débloquer, mais des conseils ne suffiront pas, car quoique dise la personne, votre chemin neuronal qui est maintenant devenu une autoroute vous empêchera de lire ce qui est écrit et transformera ce que vous lisez en ce que vous voulez lire/comprendre. Quatrième remède : un entretien en face à face avec une personne capable de vous aider pour qu’il vienne démolir chacun de vos mauvais réflexes.

5. Parce que vous êtes bon sur un jeu, vous serez bon sur un autre

Evidemment, plus vous vivez des expériences différentes et plus cela va venir vous nourrir dans d’autres parties de votre vie. De façon analogue, plus vous jouez à des jeux différents qui mettent en avant différentes facettes, plus votre modèle pour vous améliorer dans les jeux vidéo suivants sera complexe et performant. Mais, quand vous êtes bloqué, ayez conscience que vous avez besoin de quelque chose de nouveau, quelque chose que vous ne connaissez pas et cassez ce modèle mental qui consiste à vous dire que « Si je suis bon à X, je serai naturellement bon à Y », c’est encore une fois, vrai jusqu’à un certain point. Cinquième remède : ici, il s’agit de faire un travail sur l’ego, d’accepter le fait de n’être pas aussi bon qu’on ne le pense ou qu’on le voudrait et d’aller chercher de l’aide ou d’ouvrir au moins son esprit à la possibilité que la solution n’est pas en soi. Ici, le problème étant l’ego, vous ne vous en débarrasserez jamais, mais apprenez à le déposer avant la partie pendant quelques minutes au moins.

6. L’erreur ne vient pas de moi!

Cette erreur est plus une conséquence des erreurs précédentes qu’une cause racine. En effet, devant ce manque de progression, dans cette situation d’incompréhension et cette frustration, votre cerveau va vous protéger (que vous le vouliez ou non). Votre cerveau est une machine à résoudre des problèmes, si vous vivez une situation indélicate, votre cerveau tournera en permanence en tâche de fond pour essayer de trouver une solution. Ne trouvant pas de solution et face à un problème de plus en plus frustrant, il cherchera à vous protéger. Ayez conscience de cette mécanique héritée de nos ancêtres qui pour eux, une erreur signifiait parfois la mort. Vous ne le direz jamais à haute voix (que penseraient les autres si vous vous « apitoyiez » sur votre sort), mais sachez que vous allez tomber dans cette mentalité et qu’elle est contre-productive. Sixième remède : acceptez ce mécanisme, prenez en conscience quand vous jugerez de la faisabilité d’une solution ou d’un conseil, voire même quand vous serez face à un nouveau problème.

7. Se dire que vous trouverez forcément la solution

La dernière erreur qui est en fait la plus courante, est de se dire que tout le monde est passé par là et qu’ils ont réussi à se débloquer à un moment ou à un autre (implicitement de façon naturelle et tout seul). C’est en fait, la première erreur qui va vous faire entrer dans ce cercle infernal et vous empêchera au fur et à mesure de chercher des solutions. Quand vous bloquez pendant 3 jours, vous vous dites que « ça y est, ça devient dur, mais je vais y arriver, car les autres aussi l’ont fait! ». A travers mon expérience de jeu, j’ai rencontré plusieurs personnes qui sont bloqués sur un jeu (league of legends) depuis maintenant 6 mois et qui attendent encore de se débloquer de manière naturelle. Septième remède : il n’y a pas de honte à demander de l’aide. Il n’y a pas de récompense à souffrir pendant des semaines voire des mois, vous n’y gagnez absolument rien. Acceptez le fait d’avoir besoin d’aide et allez-la chercher. Pourquoi mettre ce remède en dernier alors que c’est la source de tout? Car c’est le plus difficile à appliquer.

Si vous êtes bloqué depuis un long moment, n’hésitez plus

Appliquez les remèdes dans l’ordre, le remède 7 étant avant tout une transformation de votre personnalité sur le long terme, vous l’atteindrez en temps voulu.

Si vous avez le sentiment qu’il vous manque toujours quelque chose pour commencer à vous améliorer, sachez qu’un guide gratuit est disponible sur ce blogue, pour l’obtenir vous avez simplement besoin de remplir le formulaire à droite ou en dessous pour le recevoir. Vous pouvez aussi me contacter sur mon adresse mail après avoir lu le guide pour un coaching plus personnalisé :
joseph.nguyen@centres-dinteret-jeux-video.com

 

*l’image de Vaas à la une (en thumbnail) vient de : https://wall.alphacoders.com/big.php?i=567161

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *