Connaître la différence entre jouer et s’entraîner dans les jeux vidéo

de | 27 octobre 2017

Si vous voulez percer dans l’e-sport, inévitablement il faudra vous entraîner souvent. Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est parce que beaucoup de joueurs confondent s’entraîner souvent, avec jouer souvent. Alors, ils ne comprennent pas quand ils ont plus de 200 heures de jeu sans avoir progressé. C’est très simple, pendant ces 200 heures, la grande majorité n’était que du plaisir. S’entraîner, c’est enrichir son jeu, si vous faites toujours la même chose, jouer toujours de la même façon (jouer la gagne par exemple), vous n’apprendrez rien. La grande majorité de joueurs de jeux vidéo pensent que comme dans les MMORPG, pour devenir meilleur il suffit d’appuyer sur le bouton « jouer » et enchaîner les heures, enchaîner les parties. Si vous pensez toujours cela, regardez votre classement, regardez vos heures de jeux, si vous les trouvez satisfaisants c’est tant mieux pour vous, sinon cet article est pour vous.

J’aimerai ici rappeler la différence fondamentale entre s’entraîner et jouer à des jeux vidéo. Je vous expliquerai aussi pourquoi seulement jouer à votre jeu vidéo préféré n’est pas suffisant pour progresser. Mais avant cela, je tiens à vous dire clairement pourquoi tant de joueurs de jeux vidéo pensent que jouer plus signifie devenir meilleur. En vous entraînant efficacement, vous pourrez vous améliorer dès votre première session de jeu plutôt que d’attendre 50 heures de jeu supplémentaire pour constater une différence. Parce que vous progresserez nettement plus vite, cela vous encouragera à vous entraîner davantage et cela se ressentira sur votre classement.

Je me suis entraîné 6 heures hier! Correction, tu as joué pendant 5h50 et tu t’es entraîné 10 minutes

C’est la première erreur que je constate chez les joueurs de jeux vidéo. Pour monter dans le classement, la majorité se contente de jouer, vous entendrez alors des commentaires comme : « J’ai bien try hard hier, j’ai joué pendant au moins 6 heures ». Sauf que pendant ces six heures, le joueur n’était pas en difficulté, il jouait comme il joue d’habitude. C’est-à-dire qu’il faisait exactement les mêmes erreurs, les mêmes actions, les mêmes raisonnements, pendant ces six heures, il n’a absolument rien ajouté à son jeu.

Autre type de joueur qui pense s’entraîner, les joueurs qui jouent des parties classées. Parce qu’ils jouent des parties classées, ils pensent que cela suffit pour s’entraîner. Vous devez comprendre une chose, que cela soit en classé ou non, vous pouvez vous entraîner. Ce n’est pas parce que vous avez appuyé sur un autre bouton que « jouer », dans ce cas-là ce serait « jouer une partie classée », que magiquement votre niveau va augmenter.

Concrètement, sur ces six heures d’entraînement, le joueur s’est peut-être entraîné 10 minutes dans le meilleur des cas. Et c’est là qu’est le problème, c’est là que des croyances extrêmement stupides naissent. La plus connue étant : « chacun a ses limites, certains joueurs sont très bons et deviennent professionnels et les autres galèrent pour monter dans le classement ». C’est-à-dire que la personne ne s’est jamais vraiment entraînée et pour expliquer son manque de performance, elle se contente de dire que c’est la nature. Ici, j’aimerai vous expliquer que la nature n’a rien à voir là-dedans et que c’est tout simplement un problème de méthode.

Mais d’où vient alors ce raccourci du « Temps de jeu = Meilleures performances » ?

Jeux vidéo, jeu vidéo, Diablo 3

Jeu vidéo : Diablo 3. Si progresser était aussi simple que dans Diablo 3, vous jouez, vous trouvez des objets par terre et voilà…

J’ai déjà expliqué ce phénomène dans un article précédent sur le fait que les joueurs qui jouent le plus sont rarement les meilleurs. Ici, j’aimerai rajouter un autre élément : tous les joueurs pensent qu’ils ne tombent pas dans le piège, qu’ils sont différents bien qu’ils fassent exactement la même chose. Alors, ils se consolent en se disant qu’eux s’entraînent vraiment, parce qu’ils remarquent leurs erreurs par exemple. Sauf que remarquer ces erreurs n’est que la moitié du chemin, il faut ensuite les corriger. Si vous faites 50 fois la même erreur, au bout d’un moment vous finirez bien par la remarquer, alors ne vous croyez pas au-dessus des autres si votre classement n’a pas bougé depuis des mois.

Pour progresser, il faut procéder par itérations, la clé est la vitesse à laquelle vous allez parcourir cette boucle d’itération

Afin de progresser le plus rapidement possible, vous devez ajouter de petites choses à votre niveau de jeu actuel. La majorité des joueurs que je rencontre, quand ils se rendent compte qu’ils n’ont fait que perdre leur temps, ils se mettent à chercher tout ce qui ne va pas dans leur jeu. Ils se retrouvent alors avec une liste de 200 améliorations au moins. Leur premier réflexe est de les grouper et de se dire qu’ils arriveront à faire cette liste en faisant des lots de cinq, voire même 10 améliorations à la fois.

Mais pendant la partie, ils n’arrivent même pas à faire ne serait-ce qu’une seule amélioration. Si ce n’était pas de jeux vidéo dont on parle, n’importe qui aurait revu son objectif à la baisse. Mais parce que ce sont des jeux vidéo, nous sous-estimons la complexité de ces derniers. Nous nous disons qu’en essayant un peu plus, on pourrait atteindre nos objectifs. Laissez-moi vous dire tout de suite que cela ne marchera pas.

Parce que vous avez été tellement habitué à jouer en mode pilote automatique, il vous faudra tous les efforts du monde pour ne pas retomber dedans. Alors, si en plus vous rajoutez des éléments nouveaux, vous n’y arriverez jamais. Ce que je vous conseille pour le début, c’est de travailler les points un à un et de les faire absolument tout le temps. Vous ferez vos exercices pendant les parties non classées et surtout pendant les parties classées.

Pour progresser bien plus rapidement, il ne faut pas essayer de faire plusieurs choses d’un seul coup, mais plutôt faire une succession d’une chose très rapidement. Je rappelle ici que le but est que vous ajoutiez un élément nouveau dans votre jeu, que cela fasse partie intégrante de votre jeu. Cela va donc devenir un automatisme, quelque chose de naturelle pour vous, quelque chose qui ne consomme pas votre énergie, pas votre concentration.

Défi

A vous de jouer maintenant! Avant de courir, il faut apprendre à marcher, apprendre à faire le premier pas. Sélectionnez un jeu sur lequel vous voulez vous améliorer. Sélectionnez un élément que vous souhaitez ajouter dès maintenant dans votre jeu et faites-le partout, tout le temps. Vous verrez que cela sera déjà très dur de tenir pendant plus d’une heure et cela est normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *