[AD] Pourquoi les joueurs qui jouent le plus aux jeux vidéo ne sont jamais les meilleurs

de | 27 septembre 2017

Faites-vous partie des joueurs de jeux vidéo compétitifs qui jouent plus de 3 heures par jour et dont leur but est de devenir meilleur? Généralement, vous jouerez aussi tout le week-end sur les jeux vidéo en question. Aux yeux des néophytes, clairement c’est votre dévouement à votre activité qui vous fait progresser. Mais de votre point de vue, toutes ces heures de jeux n’améliorent finalement pas grand-chose. Vous faites encore et toujours les mêmes erreurs, vous râlez pour les mêmes raisons, ou votre rythme de progression n’est tout simplement pas à la vitesse que vous désirez. Toutefois, avec toutes ces heures de jeux, il est très difficile pour vous de prendre du recul et d’analyser la situation. Vous continuerez alors à jouer malgré vous, dans l’espoir que le fameux déclic décide de se produire à un moment ou à un autre. Cette situation, même si elle vous apporte du plaisir parfois, est très frustrante et fatigante. Il est rare que vous arrêtiez de jouer en ayant un sentiment d’accomplissement, c’est généralement avec la frustration que vous décidiez d’arrêter de jouer. Cela joue énormément sur le moral et votre capacité à briser ce cercle vicieux.

Ce que vous aimeriez retrouver, c’est cette vitesse de progression phénoménale que vous aviez lorsque vous jouiez à vos jeux vidéo compétitifs à leur sortie. Chaque partie venait nourrir la suivante. Votre vitesse d’exécution s’incrémentait à chaque partie. Vous dominiez les parties par votre technique et vous n’aviez pas besoin de creuser si loin dans la stratégie, ou la réflexion. Bref, tout était plus simple et il suffisait de jouer plus pour gagner plus. Sachez que cette époque n’est pas révolue, que vous pouvez encore connaître cet âge d’or et exploser votre vitesse de progression. Mais vous avez simplement oublié qu’il y a un prérequis pour pouvoir atteindre cette vitesse. Ici, je veux vous rappeler ce prérequis et vous expliquer comment reproduire la situation à vos débuts. Vous entrerez alors dans un cercle vertueux extrêmement puissant. Le simple fait de sentir votre progression vous motivera énormément à pousser toujours plus loin. Quand vous vous retrouverez bloqué, car vous ne savez plus quoi améliorer, vous irez immédiatement chercher des informations plutôt que de simplement aligner les heures en espérant ce fameux déclic dont je parlais.

Mais pourquoi tous les joueurs de jeux vidéo pensent qu’il suffit de jouer plus pour être meilleur? D’où vient ce phénomène?

Jeu vidéo, jeux vidéo, Warframe

Jeu vidéo : Warframe. Jeu vidéo freemium où il faut souvent investir beaucoup de temps pour être récompensé avec de meilleures pièces d’équipement.

Les joueurs de jeux vidéo retiennent principalement la première phase lorsqu’ils décident de s’investir dans un jeu vidéo compétitif. Dans cette phase, il y a tout à construire. Evidemment, vos expériences passées sur d’autres jeux vidéo vont vous aider à progresser dans ce nouveau jeu, mais chaque jeu est différent et réclame un temps d’adaptation. De plus, chaque jeu a au moins une mécanique qui le différencie de tous ses concurrents. Quand vous prenez en main un jeu pour la première fois, vous devez alors maîtriser cette nouvelle ou ces nouvelles mécaniques.

Tous les jeux compétitifs sont extrêmement complexes aujourd’hui. Cette simple mécanique qui introduisait une différence subtile au départ, va changer radicalement tout ce que vous connaissiez auparavant. Parce que vous pouvez ajouter cette mécanique à tout ce que vous faisiez avant (par exemple si vous pouvez vous déplacer verticalement dans un jeu de tir à la première personne, vous ne verrez plus les champs de bataille de la même façon), cela va radicalement changer votre façon de jouer. Et parce que cette subtilité a d’énormes implications qui n’étaient pas visibles pour vous au départ, à chaque partie que vous ferez, vous découvrirez de nouvelles façons de faire. Surtout, vous garderez les façons de faire qui vous donnent un avantage puissant sur vos ennemis. Et c’est exactement dans ces moments-là que jouer plus vous rapportera gros.

En clair, jouer plus pour gagner plus, ne fonctionne que si vous devez améliorer votre mécanique. Les situations les plus communes qui vous permettent d’améliorer votre mécanique sont les suivantes :

  • Il faut exécuter une série d’actions plus rapidement
  • Vous devez apprendre à jouer avec la nouvelle mécanique du jeu
  • Vous devez améliorer votre visée selon les différents mouvements que vous autorise le jeu
  • Vous devez vous habituer à la vitesse de déplacement du personnage
  • Vous devez apprendre à jouer selon les capacités de votre personnage

Bref tout ce qui concerne l’exécution d’une tâche, d’un plan, d’une technique, relève de la mécanique et pour parfaire sa mécanique, il faut travailler ce que l’on appelle la mémoire musculaire. Tout doit devenir automatique, car si vous devez moins vous concentrez afin de réaliser une tâche, vous pourrez alors faire quelque chose en plus par dessus. Et pour que des choses deviennent automatiques, il faut répéter sans cesse le geste. C’est la seule raison pour laquelle jouer plus vous permet de progresser. Pour tout ce qui n’est pas mécanique, il ne sert ABSOLUMENT A RIEN de jouer autant.

Quand jouer et jouer encore ne suffit plus, place à la réflexion et à la stratégie

Très peu de joueurs de jeux vidéo ont conscience de ce phénomène. Alors quand ils n’ont plus rien de mécanique à apprendre, ils continuent de jouer énormément dans l’espoir que cela ne s’arrêtera jamais.

Sauf que cela s’arrête, et vu votre rythme de jeu, cela s’est arrêté plutôt vite. Une fois que vous n’avez plus rien de mécanique à apprendre, jouer plus ne sert strictement à rien. Il ne suffit pas de lancer une partie pour devenir meilleur. A un moment ou à un autre, vous devrez utiliser de la réflexion afin de déterminer quels éléments, quels critères vous permettront de prendre l’avantage sur vos adversaires. Nous retrouvons ce phénomène absolument partout pour une raison extrêmement simple, votre adversaire est un être humain. Vous ne jouez pas contre l’ordinateur et donc la difficulté ne cesse d’augmenter jusqu’à atteindre le milieu professionnel où là aussi, il existe des différences flagrantes entre le pire joueur pro et le meilleur. Pour chaque « technique infaillible » que vous allez trouver, un autre joueur va se creuser les méninges et trouver une faille.

Le constat est simple, à partir d’un certain niveau, tous les joueurs ont le même niveau de mécanique, ils savent tous viser, tirer, se déplacer, ils ont tous le même niveau de réflexe, etc. Ce qui va faire la différence, ce sont les éléments les plus subtils et qui ne sont pas liés à la mécanique. C’est votre stratégie et votre tactique qui vont faire la différence. La différence est la plus flagrante dans les jeux de tir à la première personne où c’est le placement des joueurs qui fera la différence (tactique). Puis, la façon qu’ils ont de choisir un angle d’attaque plutôt qu’un autre (stratégie). Enfin sur CS:GO, la façon dont ils ont de se déplacer en groupe (tactique).

Pour travailler ces éléments, il n’est pas nécessaire de jouer plus d’une heure par jour. Vous devez réfléchir avant de lancer la partie, quelles actions, quelles tactiques vous permettront de maintenir la pression sur vos adversaires.

Mais tu parlais de pouvoir revivre l’âge d’or et là tu me parles d’une heure par jour, qu’est-ce que cela veut dire?

Une fois que le travail précédent est fait, vous mettrez vos hypothèses à l’épreuve. Et quand ces dernières sont validées, seulement à ce moment, vous pourrez reprendre votre rythme de jeu effréné afin de transformer ces nouvelles techniques en automatismes. A chaque fois que la technique ne marchera pas, vous la peaufinerez, vous la retravaillerez, vous créerez des exceptions et cela demande énormément d’efforts et surtout cela créera un besoin de répétition afin de livrer la meilleure exécution possible. Surtout, vous devrez être régulier : si vous arrivez à exécuter parfaitement la technique que vous venez de développer un jour, mais que le lendemain c’est catastrophique, vous devez à tout prix vous exercer afin de rendre cela automatique.

Vous l’aurez compris, pour revivre l’âge d’or, il ne suffira pas de travailler vos hypothèses une par une, vous devrez trouver plusieurs idées d’amélioration à la fois, en valider plusieurs et ensuite seulement vous pourrez recréer les conditions nécessaires afin que jouer plus vous permette de progresser plus.

Comment faire concrètement?

Je vais vous rappeler ici quelque chose que vous savez pertinemment, mais que vous n’utilisez presque jamais. Vous détectez nettement plus d’erreurs quand vous êtes un spectateur que quand vous êtes dans le jeu, dans la partie en train de réaliser les actions. Les joueurs de jeux vidéo connaissent bien ce phénomène, surtout depuis l’arrivée de plateformes de streaming comme Twitch. En effet, il n’est pas rare de voir des viewers à un niveau bien plus faible que le joueur qu’il regarde, pointer des erreurs flagrantes.

Ici, vous utiliserez le même phénomène afin de détecter vos propres erreurs. Pour cela, vous allez enregistrer vos parties. Une fois que votre session de jeu est terminée, vous DEVEZ regarder votre enregistrement et détecter le maximum d’erreurs. Aujourd’hui, le niveau de connaissance des joueurs est bien au-dessus de leur niveau de jeu, grâce à l’apparition de guides écrits ou de vidéos en tous genres pour vous aider à devenir meilleur. Vous n’aurez donc aucun problème à détecter vos erreurs. Ici, il s’agira avant tout de détecter vos erreurs, ne vous réfugiez pas derrière un équipier qui a mal fait son travail pour vous déresponsabiliser. Même si c’est la faute des autres, qu’auriez-vous pu faire pour ne pas mourir à ce moment-là?

Pour chaque erreur que vous avez identifiée, réfléchissez à ce que devrait être la situation parfaite. Comparez-la à la situation présente et essayez de trouver une, voire deux actions qui pourraient vous permettre de vous rapprocher de cette situation parfaite. Faites cela pour au moins dix erreurs. Cela ne sera pas difficile grâce au phénomène décrit ci-dessus.

Ensuite, lancer votre session de jeu en ayant un papier devant vous pour vous rappeler en permanence sur quels éléments vous devez travailler et surtout ce que vous devez faire dans les situations précédentes. Pour que toutes ces corrections deviennent automatiques, qu’elles fassent partie intégrante de votre jeu, vous aurez besoin de jouer un certain nombre d’heures. Ce nombre dépend beaucoup de votre capacité à rester concentré plutôt que de jouer la gagne.

Défi

A vous de jouer maintenant! Enregistrez-vous lors de votre prochaine session, regardez la vidéo et appliquez la méthode. Ici, vous ne jouerez plus jamais en pilote automatique et c’est exactement ce qu’il faut quand vous voulez améliorer/changer votre niveau de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *