Votre plus grand adversaire, c’est vous-même

de | 19 juillet 2020

La raison pour laquelle de nombreux joueurs n’arriveront jamais à progresser n’a rien à voir avec le jeu, rien à voir avec la visée, la mécanique ou je ne sais quoi encore.

Il y a un obstacle qui vous empêchera d’avancer, sans même que vous vous en rendiez compte. Si vous êtes face à cet obstacle, vous pouvez jouer 10 heures par jour, rien ne changera.

Cet obstacle ? C’est votre capacité à vous trouver des excuses, à reporter la faute sur les autres plutôt que d’accepter votre responsabilité et de trouver une solution.

Sur Fortnite, les excuses sont très nombreuses :
– “Il m’engage alors que l’on est en dehors de la zone ce singe !”
– “Cette arme est juste trop puissante, il rentre dans ma box et c’est fini pour moi !”
– “Les joueurs manettes, c’est n’importe quoi !”
– Et bien d’autres encore.

Le point commun dans ces explications, c’est que ce n’est jamais votre faute, jamais votre responsabilité si vous êtes mort. C’est la faute des autres, de leur stupidité, des développeurs, de l’aim assist.

Laissez-moi vous poser une question très simple. Si vous êtes convaincu que ce n’est pas de votre faute ? Quelles sont les chances que vous vous remettiez en question et que vous trouviez une solution à votre problème ?

Permettez-moi de reformuler les excuses précédentes, mais en prenant ses responsabilités cette fois :
– “Il m’a engagé alors que l’on n’était pas encore dans la zone, il savait que je n’allais pas prendre le fight alors il m’a mis des balles gratuitement. Parce qu’il a vu qu’il a cassé mon bouclier, ça l’a motivé pour finir le travail. La prochaine fois, je prends le combat et j’arrête de prendre des balles gratuitement. Je rejoindrai la zone en prenant un bateau s’il le faut !”
– “La raison pour laquelle il m’a tué est qu’il lui a suffit de casser mon mur pour rentrer dans ma box. La prochaine fois, je mettrai une rampe en plus et je construirai avec de la pierre plutôt qu’avec du bois. Ca lui demandera plus de temps pour m’attaquer. Je prendrai ensuite la hauteur pour le jouer normalement”
– “Je sais que les joueurs manettes ont quelques facilités à viser. Ca tombe bien, je vais faire comme si je jouais contre les meilleurs joueurs. Si le joueur manette a réussi à m’avoir, c’est que je suis resté sur place trop longtemps. S’il a réussi à m’avoir pendant que j’étais en train de planer, c’était que j’allais droit sur lui alors qu’il avait fini de prendre la hauteur. Il était donc prêt à tirer.

Si je devais reformuler cette prise de responsabilité je dirais la chose suivante : au lieu de m’inventer des excuses à deux balles, je vais trouver des solutions et m’améliorer.

Si vous voulez vraiment vous améliorer, je vous propose la chose suivante : faites la liste de vos excuses et trouvez des solutions qui ne dépendent que de vous. Votre liste d’excuses se transformera alors en étapes pour vous permettre de progresser efficacement.

Bon entraînement à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *