Pourquoi le vocabulaire est-il si compliqué dans les jeux vidéo?

de | 14 juin 2017

Si vous consultez les forums de jeux vidéo, souvent vous tomberez sur des sujets où un nouveau joueur se présente et cherche des conseils. Ou alors vous êtes peut-être ce nouveau joueur et vous recherchez des moyens efficaces pour vous améliorer. Dans les deux cas, la réponse que vous obtiendrez n’aura que très peu d’intérêt pour une raison extrêmement simple, la réponse est beaucoup trop abstraite et fait appel à des concepts que le nouveau joueur ne maîtrisera pas du tout. Bien sûr, il aura une idée de ce dont vous parlez, mais cela ne lui permettra pas de changer concrètement sa façon de jouer. Concrètement, la réponse ressemblera à cela : « alors au début, il faut que tu trouves un build order, une fois que tu le fais comme un pro, tu te concentreras sur ta macro. Pour t’améliorer, tu essaies de réaliser ton build order alors que tu te fais harass par ton adversaire. Tu apprendras à counter ses stratégies, ensuite tu pourras expand en étant safe. Mais attention de bien protéger ta natural. Ensuite tu pourras tech up pour faire des unités et même faire des drops dans la main adverse. Ce qui marche super bien c’est le double drop pendant que tu rush sa B3« . Ici en plus du franglais, vous allez être soumis à des concepts qui n’auront pas de sens si vous êtes ce nouveau joueur. Et si vous êtes le joueur qui donne ce conseil, prenez conscience qu’il ne veut absolument rien dire pour ce joueur. Dans les deux cas, un sentiment de frustration se crée. Chez le nouveau joueur, car il est obligé de sortir un dictionnaire à chaque mot et chez le donneur de conseils, car la personne ne voit pas la véritable valeur de son conseil. C’est comme si vous donniez un excellent conseil à quelqu’un pour le voir passer à côté sans trop savoir pourquoi.

Ce comportement, ce vocabulaire qui se développe, est naturel et je vais vous expliquer pourquoi. En connaissant la cause racine qui donne naissance à ce vocabulaire et qui pousse son utilisation parfois même abusive, vous pourrez comprendre les limites de vos conseils et cela vous permettra d’ajuster la forme de votre message selon le niveau de votre interlocuteur sur le jeu vidéo en question. Quand quelqu’un vous demandera des conseils, vous saurez lui répondre de façon à ce qu’il puisse estimer correctement la valeur de votre conseil et encore mieux, il pourra appliquer très concrètement votre conseil. Dans une situation autre que la demande d’un conseil, par exemple pour coordonner vos actions avec les siennes, vous pourrez décider efficacement d’un signal concret afin de vous synchroniser et développer une nouvelle stratégie. Cela a été rendu possible, car vous avez maintenant un langage commun. Cela va créer une dynamique extrêmement vertueuse pour les joueurs qui participent, il n’y a rien de plus agréable que de découvrir des choses à plusieurs.

Le langage abstrait et spécialisé est avant tout un luxe réservé aux spécialistes

La grande différence entre un expert et un novice, est la faculté de l’expert à penser de manière abstraite. Les nouveaux joueurs sont par exemple époustouflés devant les actions spectaculaires des joueurs professionnels, leur rapidité d’exécution, leur précision, les actions simultanées, pour eux chaque partie est une fanfare. Là où les experts eux porteront leur attention sur la stratégie, la finesse de la transition de stratégie des joueurs et ce que cela leur permet de faire d’un point de vue global. Les experts compareront ce qu’ils voient devant eux avec les autres parties des joueurs en question afin d’évaluer ce qui se passe dans la tête des joueurs et pour comprendre leurs gestes, plutôt que de se focaliser sur le geste en lui-même.

Les nouveaux joueurs voient les actions concrètes de ces joueurs professionnels comme des actions concrètes. Les experts voient ses actions concrètes comme les symboles, les signes d’un plan bien plus large, plan qu’ils ont appris à reconnaître grâce à leur expérience. Et parce qu’ils sont capables de voir à un niveau plus élevé les actions des joueurs, leur communication sera aussi faite à un niveau plus élevé. Les experts veulent parler de la stratégie globale (abstrait) là où les novices voudront parler de la rapidité des joueurs en nombre de clics par minute (concret).

Jeu vidéo : Total War, Shogun 2. Sur la carte de campagne, on ne voit que deux bateaux, en fait ce sont des flottes. Le niveau d’abstraction est élevé.

Conjuguer ce désir de l’abstrait de la part du joueur expert et la malédiction du savoir que nous avons vu précédemment et vous obtiendrez ce que vous voyez sur les forums et les guides de jeux vidéo. Un franglais, un vocabulaire extrêmement spécialisé, des concepts et notions extrêmement vagues ou abstraites. En fait, l’expert subit de plein fouet la malédiction du savoir. Parce qu’il sait toutes ces choses, il fait l’hypothèse que son interlocuteur sait aussi toutes ces choses, même si le guide est réservé aux débutants. S’il n’y prend pas garde, son guide ne servira à rien, du moins il ne servira pas aux débutants, ce qui était son but premier par exemple. Cette énorme différence de connaissances entre les deux parties (experts et débutants) crée alors une incompatibilité au niveau du langage, un dialogue de sourds.

Comment remédier à cette situation? Se rejoindre au milieu entre l’expert et le novice?

Très largement, la situation sur les forums est assez catastrophique. Les experts parlent entre experts et les débutants apprennent tant bien que mal ce vocabulaire pour rentrer dans le cercle. Cela leur demandera énormément de temps, de patience et d’efforts. D’ailleurs, cela décourage très souvent les nouveaux joueurs, ils ne progressent pas et cela donne naissance à des « whiners » (des joueurs qui viennent pleurnicher sur les forums sur le fait que le jeu ne soit pas assez équilibré plutôt que de se remettre en question). Ces « whiners » vont alors utiliser ce vocabulaire, ces concepts abstraits comme excuse à leur manque de performance. Parce qu’ils ne savent pas vraiment ce que ces mots veulent dire, ils vont s’en servir comme excuse. Ce comportement est extrêmement destructeur, autant pour le nouveau joueur que pour les experts. Pour les nouveaux joueurs, car cela les empêche de progresser et cela génère beaucoup de frustrations. Pour les experts, car cela lance ensuite un dialogue de sourds où le nouveau joueur, parce qu’il ne comprend pas le message de l’expert, est vu comme un abruti fini. Cela entraîne alors une escalade dans les mots jusqu’au moment où les joueurs ne peuvent plus s’entendre.

Mais alors quelle est la solution? Est-ce qu’il faudrait que les nouveaux joueurs s’adaptent jusqu’à un certain niveau et que les experts continuent de parler de manière abstraite jusqu’à une certaine limite? En fait, absolument pas. La solution, c’est que les experts doivent se plier au niveau des novices. Cela pour une raison extrêmement simple, tout le monde comprend le langage concret et le langage concret a d’énormes avantages face à l’abstrait. Le concret permet la coordination et de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Par exemple qu’est-ce qu’un excellent moteur de recherche? Est-ce que c’est un moteur de recherche qui retourne des résultats très pertinents et de manière exhaustive ou plutôt un moteur de recherche qui trouve des résultats très rapidement et qui est assez précis? En parlant directement un langage concret, on ne parlerait plus d’excellence, mais on ferait une liste de toutes les qualités de ce moteur de recherche. Il en va de même quand vous donnerez des conseils sur vos jeux vidéo. Vous donnerez des choses extrêmement concrètes à ce débutant afin qu’il puisse s’exercer et intégrer de nouveaux éléments dans son jeu, éléments qui vont lui permettre d’avoir de meilleurs résultats spécifiques.

Défi

A vous de jouer. Essayez de retrouver les guides que vous avez consultés et comparez-les. Pour vous rendre compte de la puissance de ce phénomène, mettez d’un côté les guides qui sont reconnus comme de très bons guides et les autres guides qui sont plutôt quelconques. Vous serez surpris de constater que les meilleurs guides sont ceux qui sont les plus concrets, les plus accessibles, que ce soit grâce à la vidéo ou grâce à des explications très précises. La prochaine fois que vous donnerez un conseil à un débutant, souvenez-vous de cette précaution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *