L’importance d’un bon échauffement dans les jeux vidéo

de | 13 décembre 2017

Si vous vous entraînez tous les jours afin de progresser sur votre jeu vidéo, alors vous serez plus propice à subir l’erreur que je vais souligner ici. Cette erreur, c’est de sous-estimer les bénéfices d’un bon échauffement. Parce que vous vous entraînez tous les jours, vous serez de plus en plus fatigué. Et quand vous êtes fatigué, vous aurez tendance à repousser le début de l’entraînement, ou alors à commencer à jouer au moment où débute officiellement votre séance. Ici vous avez pris une très mauvaise habitude. Le fait de ne pas vous échauffer avant vous empêchera tout simplement de délivrer un niveau de jeu correct. En clair, sur une heure d’entraînement sans échauffement, vous ne vous serez entraîné que 40 minutes. Vous aurez alors perdu un tiers de votre temps d’entraînement. L’échauffement ne doit pas faire partie de votre temps d’entraînement. Que vous jouiez tout seul ou en équipe, il est de votre devoir de venir à l’entraînement échauffé. Si cette condition n’est pas satisfaite, ne vous étonnez surtout pas de ne pas progresser.

Dans cet article, je vais vous donner les éléments nécessaires afin que vous puissiez créer un bon échauffement. Un bon échauffement a plusieurs bénéfices, les plus importants étant qu’il n’a pas besoin de durer longtemps pour vous décrasser, il est suffisamment difficile pour vous obliger à vous concentrer et il est suffisamment facile à faire et à reproduire pour vous lancer tout de suite sans vous donnez la chance de vous cacher derrière des excuses bidons. Venir chaud à l’entraînement, c’est gagner tout de suite un tiers de bénéfice en plus par rapport à quelqu’un qui ne s’échauffe pas. Venir chaud, c’est la garantie de ne plus perdre cette première partie qui compte pour du beurre à chaque entraînement et qui frustre tout le monde. S’entraîner, c’est avant tout progresser, apprendre des choses nouvelles. En aucun cas s’entraîner doit être une excuse pour ne plus jouer sauf au moment désigné. En tirant le meilleur de vos entraînements, votre progression sera bien plus forte, vous verrez des différences à chaque séance, plutôt que de stagner au même niveau pendant des semaines.

Quels sont les bénéfices de l’échauffement ?

Jeu vidéo, jeux vidéo, Killing Floor 2

Jeu vidéo : Killing Floor 2. Ce jeu vous fait repousser des vagues de monstres. Les premières vagues sont souvent considérées comme de l’échauffement.

Dans un jeu temps réel, la rapidité d’exécution fait très souvent la différence entre les joueurs. Le premier bénéfice, connu de tous, de l’échauffement, est d’augmenter sa coordination motrice afin de réaliser des mouvements plus rapides, mais aussi plus précis. Généralement, quand vous est plus rapide, vous êtes aussi moins précis. L’échauffement est le seul élément dans votre routine qui vous permet d’allier les deux. Mais pour que vous puissiez bénéficier le plus possible de ce premier effet, votre échauffement doit reproduire au maximum les mouvements que vous allez réaliser pendant votre partie. Afin d’en tirer le maximum et de réduire le temps d’échauffement, nous allons aller plus loin, nous allons solliciter vos muscles bien plus que pendant une partie normale.

Autre bénéfice que tout le monde a connu, mais pas forcément remarqué : votre corps se réchauffe. En fin de session, vous remarquez tous que votre corps est chaud, vos mains sont chaudes. Du moins, si les parties que vous avez faites vous ont sollicité. Les jeux temps réels, encore une fois, sont les plus propices à déclencher ce changement de température. Il faut savoir que cette augmentation de température a un bénéfice direct sur les muscles et les tendons, ils sont plus efficaces à une température plus élevée.

Les joueurs qui ne sont pas chauds remarquent aussi une chose dans leur jeu, ils sont nettement plus lents. L’autre bénéfice de l’échauffement est qu’il augmente votre niveau d’attention, il augmente votre concentration sur les éléments-clés. Parce que vous captez l’information plus tôt, vous réagissez plus vite et vous empêchez donc vos adversaires de prendre l’avantage.

Enfin dernier grand bénéfice de l’échauffement, il est sur-mesure. Vous pouvez venir sélectionner les différents muscles que vous allez solliciter et cela vous fera gagner énormément de temps. Dans un jeu de tir à la première personne, votre échauffement consistera principalement à bouger la souris au maximum tout en maintenant une précision très élevée. Dans un jeu de stratégie en temps réel, votre échauffement consistera principalement à pousser votre précision au maximum avec des mouvements de souris les plus économiques possible. Aujourd’hui, vous avez la chance (sur PC) de trouver directement des cartes, des modes personnalisés dédiés à l’échauffement. Que cela soit des maps « deathmatch » ou « challenge ». Vous n’avez donc pratiquement aucun effort à faire. Pour vous échauffer, il vous suffira de faire seulement quelques clics.

Comment reconnaître un bon échauffement ?

Il existe plusieurs méthodes pour s’échauffer et il n’y a pas de meilleure méthode, cela dépend beaucoup de ce que vous voulez en retirer et les éléments sur lesquels vous voulez progresser. Mais il est nettement plus simple de reconnaître un bon échauffement que les mauvais. Voici les différentes caractéristiques que l’on retrouve dans chaque bon exercice d’échauffement :

  • Il doit être facile à lancer et à répéter ;
  • Il doit être simple et vous permettre de vous concentrer sur certains éléments-clés. En clair, vous ne devez pas reproduire tous les éléments propres à votre jeu, seulement les éléments qui impliquent un mouvement de votre part (via la souris ou le clavier) ;
  • Il doit vous challenger, vous obliger à vous concentrer pour réaliser l’exercice. Réaliser un échauffement en pensant à autre chose n’a pas d’intérêt ;
  • Il doit vous permettre de fluidifier les mouvements que vous réaliserez pendant votre entraînement (généralement rapidité et précision de la souris) ;
  • Enfin, vous devez constater les effets après 20 minutes. Si au bout de 20 minutes, vous avez l’impression d’être toujours froid, ce n’est pas un bon échauffement et vous devez donc revoir les différents critères que j’ai donnés ici pour vérifier qu’ils sont bien satisfaits.

Certains jeux sont parfaits pour s’échauffer, Aim Hero pour les jeux de tir à la première personne. Sur Starcraft II, vous trouverez des cartes comme le célèbre Marine Split Challenge. Trouvez-vous des jeux similaires, des jeux qui vous sollicitent.

Défi

A vous de jouer maintenant ! L’échauffement doit faire partie de votre rituel. Avant chaque entraînement, échauffez-vous 20 minutes en suivant les recommandations ici. Au-delà de ce temps, si vous avez encore un peu de temps, faites une partie rapide, l’échauffement est déjà terminé.

 

 

 

 

 

 

Si vous jouez à des jeux compétitifs en temps réel, la rapidité d’exécution est le premier facteur qui différencie les joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *