[AD] L’entraînement personnel, élément indispensable pour progresser dans les jeux vidéo en équipe

de | 18 décembre 2017

Si vous jouez à des jeux vidéo en ligne compétitifs en équipe, alors cet article est pour vous. Ici j’aimerais parler d’un comportement, d’une habitude que vous avez prise et qui vous empêche tout simplement de progresser. En réalisant cette erreur, vous ne vous entraînerez vraiment qu’en jouant avec votre équipe, au point où vous ne vous entraînerez même plus seul, dans votre coin. Cette habitude va construire chez vous un excès confiance, cet excès de confiance vous dit : « tu sais déjà tout faire, il te manque seulement l’entraînement en équipe, il te manque seulement le team play ». Si vous n’êtes pas un joueur professionnel, vous avez encore énormément de choses à apprendre personnellement. Cet excès de confiance, c’est ce qui empêche la grande partie des joueurs de jeux vidéo de progresser. C’est notamment ce phénomène qui empêche les joueurs qui sont dans le top 10 % de passer dans le top 2 %. Si la situation dure longtemps, nous arriverons même au point où la personne sera incapable de voir ses erreurs. Si vous êtes dans cette situation, votre expression favorite sera « oui, mais… », soit l’expression des joueurs qui sont maintenant incapables de se remettre en question.

Pour progresser efficacement, il faut sans cesse se remettre en question, remettre en question plus particulièrement les points que vous avez considérés comme acquis, que vous avez validés il y a déjà très longtemps. Ne pas remettre en question sa façon de jouer, ses anciens acquis, fait que vous n’arriverez tout simplement plus à progresser. En effet, vous allez venir construire votre jeu sur des acquis qui ont été validés il y a très longtemps et donc contre des adversaires qui n’étaient absolument pas à la hauteur. Aujourd’hui, vos adversaires ont comblé leurs défauts, ils ont remarqué vos points faibles et ils les exploitent. Parce que vous avez considéré votre façon de jouer comme bonne il y a très longtemps, vous n’aurez absolument aucune chance de trouver vos erreurs, car vous chercherez partout sauf là où il faut. En adoptant une position propice à la remise en question, vous reverrez votre façon de jouer de fond en comble. Les points les plus basiques comme le fait de se positionner, d’utiliser ses aptitudes, d’utiliser les pouvoirs de vos personnages prendront tout leur sens ici. Vous ne les utiliserez plus bêtement par réflexe, mais vous choisirez systématiquement l’outil adapté à vos besoins. Cela rendra votre jeu bien plus solide, bien plus profond et vous pourrez à votre tour exploiter les faiblesses de vos adversaires.

L’entraînement personnel, un pense-bête indispensable pour progresser

Jeux vidéo, jeu vidéo, Arma 3

Jeu vidéo : Arma 3, stand de tir. Il ne faut pas sous-estimer l’entraînement personnel.

Il arrivera même un moment où vous ne progresserez plus même pendant l’entraînement en équipe. Cela pour une raison extrêmement simple : parce que vous avez perdu l’habitude de vous remettre en question personnellement, vous ne détecterez même plus vos fautes en équipe. À chaque fois qu’un équipier vous proposera une piste d’amélioration, vous lui répondrez que le problème ne vient pas de vous pour une raison qui échappe totalement à la logique, mais qui n’est en fait que le reflet de vos limites. Concrètement, vous faites bien des erreurs, mais vous êtes incapable de les voir tellement vous êtes sûr d’être parfait. Bien sûr, vous ne le direz jamais de cette façon, vous ne direz jamais que vous êtes parfait, mais c’est tout comme. Quand on vous demandera ce qui n’est pas parfait chez vous, dans votre niveau de jeu, vous donnerez des éléments extrêmement vagues qui pourront se résumer par « j’aurais dû mieux jouer ». Vos explications seront tellement vagues, qu’il sera tout simplement impossible de venir améliorer votre niveau de jeu. Ce phénomène, le fait d’être extrêmement vague et d’être incapable de dire ce qui ne va pas dans votre niveau de jeu, c’est la preuve concrète que vous pensez sérieusement que le problème ne vient pas de vous et donc que votre niveau de jeu est parfait.

Je pense que vous l’avez maintenant compris, ce n’est pas tellement l’entraînement personnel en lui-même qui est important, ce sont les conséquences sur vous, sur votre mentalité. Beaucoup de personnes estiment que l’on ne peut pas s’entraîner efficacement tout seul (pour un jeu vidéo en équipe). Il est vrai que le jeu est moins riche, que vous n’en saisissez pas tous les aspects, mais vous avez largement de quoi travailler tous les éléments qui sont de votre ressort, qui ne dépendent que de vous. Au-delà d’entraîner votre mécanique (votre habileté à enchaîner les sorts et à réaliser les actions de votre personnage), vous pouvez améliorer votre « game sense », votre capacité à prendre les bonnes décisions aux bons moments. Et c’est bien cela dont vous manquez cruellement. Vous faites les choses par réflexe et non pas parce qu’il y a une raison (mise à part qu’il est en face de vous et que vous allez lui tirer dessus).  En vous entraînant tout seul, en doutant de l’efficacité de vos actions, aussi basiques soient-elles,  vous commencerez à trouver des erreurs. Le cerveau est aussi capable de se « muscler ». Entraînez-le à trouver des erreurs et il commencera à en voir partout. Mais le plus beau, c’est que vous commencerez à trouver les raisons de vos erreurs et vous ne vous contenterez pas seulement de dire « ça c’est bien! », « ça c’est pas bien! ».

Beaucoup de joueurs de jeux vidéo croient aux miracles. Ils pensent que pour devenir meilleur, il suffit d’aligner les heures. Mais si vous faites quelque chose pendant des heures avec le cerveau éteint, vous ne deviendrez pas le meilleur joueur de jeux vidéo, mais seulement le meilleur automate. Pour être bon aux jeux vidéo, il faut encore pouvoir trouver ce qu’il y a à faire avant de le faire. Vous ne pouvez pas devenir le meilleur en étant un simple exécutant, il faut trouver les raisons derrière chaque action et se demander si vous avez pris la meilleure décision.

Un bon entraînement personnel doit durer au minimum une heure et satisfaire 5 conditions

Tout d’abord, quand vous allez commencer votre entraînement, vous devez avoir un objectif bien précis. Que voulez-vous améliorer ? Votre positionnement ? Dans quel contexte ? Plus vous serez précis, plus il sera simple pour vous de vous améliorer, plus votre cerveau pourra faire attention aux détails qui vous échappent d’habitude et qui sont importants dans l’atteinte de votre objectif.

Ensuite, votre entraînement doit durer au moins une heure (temps d’échauffement de 20 minutes compris) et au maximum deux heures. Si vous êtes déjà échauffé, c’est encore mieux, mais généralement, faire des sessions de jeu actif d’une heure est suffisant. Au-delà, vous allez commencer à fatiguer. Je parle bien de jeu actif ici, c’est-à-dire que votre cerveau reste allumé à la recherche d’éléments vous permettant de progresser. Aligner 5-6 heures de jeu avec un cerveau éteint, tout le monde peut le faire et cela n’a rien d’impressionnant. Si vous en avez encore la force (et la concentration surtout), vous pouvez pousser jusqu’à deux heures.

Pendant tout l’entraînement, vous vous poserez la question suivante à chaque action, à chaque position que vous prendrez, à chaque fois que vous aurez le temps : « qu’est-ce que j’apporte à mon équipe en faisant [insérer action] ? ». Si votre réponse à cette question est trop vague, que vous n’envoyez pas l’intérêt, alors de toute évidence vous jouez depuis trop longtemps en vous basant sur vos réflexes et plus du tout sur votre capacité à réfléchir. Essayez de trouver des raisons qui font que la position que vous teniez, les choix que vous aviez faits en valaient la peine. Attention ici, il ne s’agit pas de trouver une bonne raison pour faire ce que vous faites déjà. Vous ne devez pas tomber dans le biais de la confirmation. Le biais de la confirmation consisterait à justifier en quoi l’action que vous faites actuellement est une bonne action. Ce n’est pas la question que l’on se pose ici. Ici, on se demande si l’action que l’on fait apporte réellement quelque chose à l’équipe, est-ce que cela apporte un avantage, si c’est le cas, lequel ?

Pendant l’entraînement, vous vous demanderez quel est le votre rôle dans l’équipe. Dans tous les jeux d’équipe, chaque membre à un rôle. Quel est votre rôle ? Comment cela joue-t-il sur votre positionnement par rapport votre équipe, par rapport à vos adversaires ? Si votre rôle est de protéger les supports de votre équipe, êtes-vous bien placé ? Utilisez-vous bien vos aptitudes, les attitudes de votre personnage pour protéger vos équipiers ?

Enfin, l’élément que vous souhaitez améliorer dans votre jeu doit être mesurable, observable. Si vous voulez parfaire votre positionnement, comptez le nombre de fois où vous avez pris position et comptez le nombre de fois où la position que vous avez prise vous donnait un avantage clair à vous et à votre équipe. Votre but sera de limiter le nombre de positionnements inutiles, voire mauvais.

Voici les 5 points qu’un entraînement personnel doit respecter pour vous apporter le maximum et vous permettre de progresser :

  • Quel est votre objectif ? Il faut que celui-ci soit assez précis pour être faisable et répétable un grand nombre de fois ;
  • Votre entraînement doit durer au moins une heure, une heure pendant laquelle vous allez vous acharner à réaliser votre exercice, atteindre votre objectif ;
  • Qu’accomplissez-vous en faisant ce que vous faites ? Vous vous poserez la question à chaque fois que vous le pourrez ;
  • Quel est votre rôle dans l’équipe ? Comment illustreriez-vous votre rôle ? Quelles actions dans la partie montrent que vous avez rempli votre rôle ?
  • Enfin, mesurez, observez votre performance. Vous devez pouvoir suivre votre amélioration, alors prenez des notes.

Défi

À vous de jouer maintenant ! Commencez votre entraînement personnel dès aujourd’hui. Vous n’êtes pas forcément obligé de lancer une partie tout de suite. Au contraire, il vaudrait mieux réfléchir, savoir ce que vous voulez améliorer, répondre aux questions telles que votre rôle dans l’équipe et la meilleure façon de l’exécuter. Commencez doucement, prenez un objectif assez simple à remplir, car vous verrez que même cet objectif très simple deviendra extrêmement compliqué, deviendra extrêmement riche en informations et cela vous apportera énormément.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *