[AD] Le pouvoir des habitudes dans les jeux vidéo

de | 5 juin 2017

Si vous décidez de jouer pour progresser, votre plus grand défaut sera d’être irrégulier. Beaucoup de joueurs pensent que cela sera facile, car il s’agit de jeux vidéo. Après tout ils peuvent jouer pendant des heures alors quelle est la différence? Ces joueurs déchantent rapidement après la première semaine d’entraînement. Ici je ne parle même pas d’entraînement intensif, mais de consacrer seulement une heure par jour pour progresser. Cela se traduit très rapidement par une heure d’entraînement qui se transforme en une heure de plaisir supplémentaire où vous jouez en étant dans votre zone de confort. Evidemment dans cette zone, aucune amélioration n’est possible et vous savez au bout d’une semaine que vous avez perdu votre temps. Avec ce temps perdu, c’est aussi vos ambitions et vos rêves qui s’envolent. En gardant toujours le même niveau, c’est la frustration qui augmente. Cette semaine, même si elle a été très peu productive, vous a donné des résultats, mais ils sont bien trop peu concluants pour en faire quoi que ce soit. Vous vous sentez frustré et vous êtes découragé. Jouer pour progresser est bien plus difficile qu’on ne le croit.

Aujourd’hui je vais vous partager un secret qui vous permettra d’être bien plus régulier. Cela est très important, car la progression est bien plus intéressante si vous pratiquez une activité tous les jours, même pendant seulement 30 minutes, plutôt que de faire de longues sessions irrégulières. Les musiciens pourront vous le confirmer. Vous pourrez mesurer vos efforts, mais vous le ferez aussi avec la même quantité d’effort que vous dépensiez précédemment. Vous n’aurez pas besoin de vous faire du mal en vous forçant à jouer comme on peut très souvent l’entendre dans le milieu des jeux vidéo. Vous serez bien plus motivé pendant vos séances d’entraînement et vous commencerez à développer un état d’esprit propice à l’amélioration. Le fait de progresser chaque jour viendra à chaque fois ajouter un petit plus à votre jeu, les résultats concrets seront visibles au bout d’une semaine, là où une pratique irrégulière se compte en mois.

Le pouvoir des habitudes, la structure directrice

Votre erreur a été de croire que cela était facile de s’améliorer. Après tout ce ne sont que des jeux vidéo. Sauf que jeux vidéo ou pas, ce n’est pas le problème. Ici, il s’agit de sortir de sa zone de confort, quelque chose d’extrêmement désagréable, mais nécessaire si vous désirez vous améliorer. Plus longtemps vous resterez hors de votre zone de confort et plus vous utiliserez de volonté afin de progresser, vous en dépenserez énormément pour essayer de vous améliorer en observant vos défaites ou en changeant votre façon de jouer par exemple.

Jeu vidéo : XCOM 2, vue d’un quartier général. Selon votre agencement, il sera plus ou moins simple d’atteindre vos objectifs.

L’outil que j’aimerais vous présenter ici s’appelle la structure directrice, elle vous permettra de conserver votre volonté ou d’en limiter le coût par utilisation. La structure directrice est en fait votre environnement que vous allez modifier afin de vous permettre de réaliser votre activité le plus facilement possible. Les joggeurs du matin connaissent bien cette situation, ils préparent généralement leurs affaires la veille au soir pour aller courir tôt le matin. Vous l’aurez compris, le plus important se passe avant l’entraînement. Pas besoin de vous préparer la veille, mais il y a quelques actions que vous pouvez faire pour vous simplifier grandement la tâche. La forme la plus efficace pour vous permettre de jouer pour vous améliorer est donc d’en faire une habitude. Cela implique aussi que votre environnement conditionne très largement votre comportement. Si vous essayez de changer l’un de vos comportements (ici, trouvez un moment pour vous améliorer efficacement), n’essayez pas de le changer directement. Changez plutôt la structure qui influence ou encourage ce comportement, cela changera automatiquement votre comportement. Si vous ne voulez pas vous sentir frustré de ne pas être performant quand vous jouez pour vous améliorer, commencez par arrêter de vous fixer sur les performances pures et concentrez-vous plutôt sur la progression des performances.

Vous irez même plus loin, vous ajouterez des barrières pour éliminer au maximum la possibilité de retomber dans vos travers. Si, retomber dans vos travers est une erreur critique pendant cette session et que vous avez des critères concrets vous permettant de détecter ces erreurs, vous ne pourrez pas dévier de votre objectif. Vous serez même naturellement disposé à atteindre vos objectifs dans le bon environnement.

Le bon créneau horaire

Selon les efforts que vous aurez à faire, vous ne pourrez pas prendre le créneau horaire que vous désirez. En effet, changer ses habitudes est très difficile et vous demandera beaucoup de volonté. Il faut savoir que la volonté diminue au fur et à mesure de la journée, ce qui augmente d’autant plus la nécessité de concevoir une structure directrice capable de vous aider à atteindre vos objectifs. Pour déterminer le bon créneau horaire pour vous, il vous faut un créneau où vous ne serez pas dérangé. Trop souvent je constate des joueurs qui se rajoutent des choses à faire dans la journée en pensant que cela ne leur coûtera rien, qu’ils auront le temps, cela est très faux. La bonne nouvelle, c’est que vous connaissez déjà ce créneau horaire où vous serez tranquille. La mauvaise, c’est que cela est sur votre temps libre, temps personnel où vous vous faites plaisir. Donc, pour progresser, vous allez devoir le payer en temps libre, un temps dont le but est de vous amuser. Heureusement, vous n’avez pas besoin de vous entraîner beaucoup pour progresser, le rendement maximal est atteint selon moi en une heure de jeu par jour avec la bonne méthode.

Une fois ce temps alloué, vous devez en faire un sanctuaire afin d’en faire une habitude le plus vite possible. Si vous avez des choses à faire, faites-les avant. Si l’on vous appelle, rappelez plus tard. Votre but est de tenir ce rythme pendant 20 jours sans exception, c’est le temps nécessaire pour commencer à se créer une nouvelle habitude. Une fois que vous aurez atteint ce stade, l’énergie que vous dépenserez pour avoir un résultat sera extrêmement faible et vous pourrez alors vous consacrer entièrement sur la façon d’obtenir le maximum de résultats par session d’entraînement plutôt que de simplement tenir votre session d’entraînement. Voilà le secret d’une bonne hygiène de jeu vous permettant de progresser.

Des précautions simples et efficaces

Si je décide de m’améliorer au lieu de regarder un film à la télévision, mon créneau horaire sera de 21h à 22h par exemple, soit très tard. Ma volonté sera au minimum et je dois prendre conscience que je ne suis pas dans les conditions optimales pour m’améliorer, mais cela reste toujours plus productif que d’enchaîner les heures de jeu sans pouvoir m’améliorer. Voilà la recette à suivre :

  1. Ma structure directrice devra être impeccable à cause de la séance tardive d’entraînement (et donc le peu de volonté qu’il me restera). Durant cette heure, je ne serai jamais dérangé (télévision éteinte, téléphone coupé…) et je ne commencerai pas à jouer avant d’avoir une liste d’exercices à travailler avec des éléments de mesures extrêmement concrets me permettant de savoir si oui ou non je vais dans la bonne direction. Pourquoi avoir choisi cet horaire? Car c’est un horaire dans lequel je me détends, le reste étant consacré aux tâches quotidiennes ou au travail.
  2. Je mangerai léger et j’éviterai les sucreries (oui, cela va jusque-là). En faisant des tests et en mesurant mes performances, j’ai remarqué que j’étais plus lent quand je mangeais n’importe comment le soir.
  3. Je n’entamerai aucune session d’entraînement en étant énervé, ce moment doit être un sanctuaire pour moi.
  4. Je laisserai mon ego de côté, ici je n’ai rien à prouver à qui que ce soit et je ne mérite rien de plus que ce qui m’arrive.
  5. Je dois accepter le fait que je ne serai pas aussi performant que je le souhaite, car je ne viserai pas la performance, mais je chercherai à répéter des actions afin de changer ma manière de jouer et l’enrichir.
  6. Tous les échecs devront être analysés pour identifier le problème et surtout pour trouver une solution (même imparfaite). S’il n’y a pas de solution, je dois identifier pourquoi je perds et si cela est acceptable.
  7. Je noterai toutes les fautes que j’ai commises, toutes les corrections et je tiendrai un « journal » me permettant de me souvenir ce que j’ai réussi à accomplir et où j’en suis. Cela me motivera énormément pour mes séances à venir.
  8. Chaque analyse devra générer une nouvelle action, un nouvel exercice à travailler, voire un ajustement d’un exercice existant.
  9. La durée maximale est d’une heure et la durée minimale est d’une demi-heure. A 21h, si je passe une mauvaise journée, je n’aurai pas la patience de m’entraîner une heure, il faut que j’en prenne conscience et que cela ne devienne pas une source de frustration.

Ces précautions vous permettront de créer un environnement propice à l’amélioration et non pas à la performance. Absolument rien dans cet environnement ne pousse à la performance et c’est même l’inverse. Ici, c’est l’analyse et les essais qui sont mis à l’honneur. Si je me mets à chercher la performance, je retomberai dans ma zone de confort, je ne progresserai pas. Le plus ironique dans tout cela, c’est que cet environnement vous apportera effectivement plus de performance sur le long terme sans que vous la cherchiez.

Défi

A vous de jouer maintenant! Trouvez et créez votre sanctuaire, vous verrez que cela sera beaucoup plus simple pour vous améliorer sur la durée. Votre bien-être et l’amélioration des résultats seront presque instantanés. Ce sanctuaire est aussi très personnel, certaines personnes arrivent à s’améliorer en jouant avec de la musique, personnellement ce n’est pas mon cas, mais n’hésitez pas à explorer, tester, mais surtout mesurer votre progression après une séance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *