Le piège de la comparaison

de | 28 juillet 2020

Tous les joueurs (joueuses) qui sont dans le doute ou dans la difficulté ont tous un comportement en commun qui les empêchera de s’en sortir.

Ce comportement les poussera à croire qu’ils ne seront jamais assez bons, assez forts, assez rapides, assez intelligents, pour réussir dans leurs projets et atteindre leurs objectifs. Alors à chaque mauvaise performance de leur part, ils se descendront en flèche en se jugeant ou en faisant des constats négatifs. “Je suis mauvais”, “j’ai fait n’importe quoi”, “je suis éclaté”, “c’est fichu”.

Ce comportement, c’est tout simplement la comparaison avec les autres, notamment avec les personnes qui vous inspirent. Quand vous tombez dans ce piège, il est tellement facile de croire que cette personne que vous admirez est toujours au top de sa forme ! Vous l’imaginez être toujours sûre d’elle, toujours confiante dans ses décisions, toujours au top de son niveau. Bref, vous imaginez que cette personne est à VOTRE meilleur niveau tous les jours, tout le temps, et qu’elle n’a pas de faille.

Mais on est très loin de la réalité. La réalité est qu’il nous arrive à tous d’avoir de bonnes journées et de mauvaises journées. Toutes les personnes qui sont autour de vous doivent se battre avec leurs propres problèmes et il n’est pas rare d’être submergé parfois.

Si vous avez tendance à regarder les vidéos highlight de vos joueurs favoris, je vous propose de les prendre pour ce qu’elles sont réellement : une compilation de “bonnes” actions contre des joueurs qui sont très souvent d’un faible niveau comparé à eux. Des compilations d’actions où ils ont eu de la chance parfois ou des actions qui ne passeraient jamais face à des joueurs de plus haut niveau.

Bref, cassez cette illusion que les meilleurs joueurs sont parfaits tout le temps. Ils sont humains, ils ont leur faiblesse et ils ont eux aussi besoin de compassion après une mauvaise performance.

Vous aussi, vous auriez bien besoin de compassion de votre part après une mauvaise performance.

Bon entraînement à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *