Le piège de la comparaison dans les jeux vidéo

de | 12 mai 2017

De plus en plus de joueurs regardent des streamers professionnels pour apprendre à jouer à un jeu. Ces streamers sont souvent très doués d’une façon ou d’une autre et il est donc naturel d’avoir envie de regarder ces joueurs afin de tenter de s’améliorer, comment être meilleur. Malheureusement, les streams qui ont pour but d’être du divertissement sont très peu adaptés à l’apprentissage et j’irai même plus loin en vous disant que cela est contre-productif. En effet, les gens sont attirés par le côté spectacle, ceux qui ont le plus de succès sont les streamers ayant une « bonne » personnalité ou des capacités à viser une cible à la souris hors norme. Si votre but est de vous améliorer, les seules choses que vous retirerez de ces chaînes de streaming sont de mauvaises habitudes. Vous accorderez une importance disproportionnée à la visée alors que 80% du jeu se base sur le jeu d’équipe par exemple. Vous essaierez de jouer comme eux alors que vous n’avez pas les mêmes capacités et cela vous mènera tout droit vers l’échec. S’ensuit une spirale infernale où vous jouez de moins en moins, vous vous posez de moins en moins de questions pour vous améliorer et vous vous contentez d’aligner les heures de jeu en espérant qu’un jour cela fasse la différence.

En fait, vous êtes tombé dans un piège. Ce piège n’existe pas seulement dans les jeux vidéo, mais aussi dans toutes les facettes de la vie. Une fois que vous aurez conscience de ce piège et de ses effets, vous pourrez vous en séparer et continuer à vous améliorer, à apprendre, à grandir et vous épanouir correctement et surtout vous pourrez le faire à votre rythme. En prenant vos distances par rapport au côté spectaculaire, vous pourrez entrevoir les coulisses du jeu, les véritables actions qui permettent à ce streamer de remporter la partie et vous mettre à travailler sur les éléments critiques afin de vous améliorer efficacement. Non seulement cela vous rendra meilleur, mais vous pourrez retirer encore plus de plaisir en regardant vos streamers préférés, car votre capacité d’analyse sera bien plus poussée. Quand vous parviendrez à sortir de ce piège dans les jeux vidéo, vous pourrez aussi l’éviter dans la vie réelle, car ses effets sont bien plus profonds et peuvent vous brider. Dans un jeu vidéo, au pire vous n’atteindrez pas le niveau que vous désirez. Dans la vie, cela peut mener à un manque de motivation extrêmement profond, ne tombez pas dans ce piège et apprenez à vous en défaire à travers les jeux vidéo.

Il vise/esquive/parle/réfléchit tellement mieux que moi, je l’envie…

Ce piège dans lequel vous tombez, c’est le piège de la comparaison. Si vous faites attention, vous remarquerez que vous vous comparez systématiquement aux personnes qui sont meilleurs que vous dans un domaine précis. Mauvaise nouvelle pour vous, il y aura toujours quelqu’un de meilleur que vous quel que soit le domaine, c’est donc votre première erreur de vous comparer à lui. Votre seconde erreur est de ne le voir que sous son meilleur jour, il a sûrement travaillé sans relâche pour en arriver là où il en est (pour ceux qui ont le plus de succès). Votre troisième erreur, c’est de confondre, aimer l’idée d’être cette personne et être cette personne.

Tout le monde aime ou a aimé l’idée d’être une star, on nous reconnaît dans la rue, on a un immense pouvoir sur les autres et nos fans (on a des fans). On gagne énormément d’argent, on rencontre des gens extrêmement inspirants. On se voit à la télévision, on est invité à des soirées. Mais derrière toutes ces belles choses, nous avons les coulisses. Et en coulisse, le monde des stars est loin d’être merveilleux. Et si aujourd’hui vous n’êtes pas une star, c’est bien parce que vous ne supporteriez pas ce qui se passe en coulisses.
Pour faire un parallèle avec le monde des jeux vidéo. Beaucoup de joueurs veulent devenir streamer professionnel. Vous vivez de votre passion, vous êtes payé pour jouer aux jeux vidéo. Sauf que pour en arriver là, il faut souvent travailler comme un fou. Etre streamer professionnel est un véritable métier, pas tout le monde n’a la discipline requise pour percer et pas tout le monde est prêt à faire des compromis pour y arriver.

Quand vous allez regarder votre streamer préféré pour progresser, vous commettrez exactement les mêmes erreurs. La personne est meilleure que vous sur le critère que vous trouvez le plus spectaculaire, à cause de cela, il vous est impossible de reproduire son jeu, car vous n’êtes pas lui. Vous le voyez sous son meilleur jour, il y a de grandes chances que le streamer joue à son jeu préféré, celui où il est le plus doué. Enfin, le travail, les efforts engagés pour arriver à ce niveau sont invisibles à vos yeux, car son stream n’a pas pour but de retracer sa vie, mais de lui permettre de vous divertir et de gagner sa vie.

Comment éviter le piège de la comparaison

Pour éviter ce piège, vous devez concrètement vous rendre compte des différences qu’il y a entre vous et votre héros. Vous devez aussi comprendre que si vous n’êtes pas là où il est, c’est qu’il y a une raison. Ici, je vais vous aider à expliciter les raisons, je veux aussi vous permettre de trouver votre propre objectif, votre propre rêve afin de commencer à y travailler aujourd’hui.

  • La vie de la personne que vous enviez correspond-elle à vos priorités professionnelles? personnelles? vidéoludiques?
  • Les avantages qu’il en retire sont très tentants, mais êtes-vous prêt à en payer le prix? Si non, pourquoi? (Si oui, lancez-vous dans l’activité)

Si vous n’avez pas les mêmes priorités et que vous avez répondu par la négative pour le deuxième point, je vous invite à arrêter de perdre de l’énergie à envier sa situation et de vous mettre à travailler sur votre projet. Nous n’aspirons pas tous à devenir professionnel dans le monde du jeu vidéo, mais il n’y a rien de mal à vouloir progresser. C’est même bénéfique, car vous pourrez en tirer beaucoup de leçons. Pour vous améliorer efficacement, voilà la recette.

  1. Trouvez LE critère qui est extrêmement important dans votre jeu vidéo. Si vous avez tenté d’apprendre en regardant des streamers, il y a de grandes chances que vous ayez totalement perdu de vue ce critère (et je suis désolé de vous le dire, mais vous avez aussi perdu votre temps si votre objectif était de vous améliorer)
  2. Décomposez ce critère en sous-élément, et faites de même pour ces sous-éléments
  3. A un moment donné vous ne pourrez plus décrire ces critères, c’est parfait, vous venez d’atteindre le point critique
  4. Vous allez maintenant imaginer, comment vous allez améliorer les derniers sous-critères que vous avez pu trouver à l’aide d’exercices simples et réalisables en toutes circonstances

Jeu vidéo : Overwatch

Par exemple pour Overwatch. Tout le monde s’accorde à dire que le jeu d’équipe est le critère numéro un. Dans ce critère, se trouve par exemple la communication avec les membres de l’équipe. Vous pouvez dire des centaines de choses pour communiquer, je vous propose de commencer par les 3 raisons de communiquer qui permettent de gagner des parties. Les exercices simples seront par exemple de :

  1. Signalez à vos partenaires quand votre sort ultime est prêt pour le coordonner avec les sorts de vos partenaires
  2. Demandez des soins à votre équipier en l’appelant par son pseudonyme et non pas par le nom de son personnage
  3. Signalez la présence d’ennemis cachés et donnez leur position

Une fois ces 3 premiers exercices maîtrisés, vous pourrez passer aux critères suivants et ainsi de suite.

Défi

Faites l’exercice pendant 3 jours ou pendant 3 sessions d’entraînement, vous verrez que vous avez appris nettement plus pendant ces trois jours que pendant un mois à regarder un stream de divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *