Le concept de point unique d’échec dans les jeux vidéo

de | 21 juillet 2017

Si vous jouez de manière compétitive, vous êtes forcément soumis au concept dont je vais parler dans cet article. Avez-vous déjà identifié des points faibles extrêmes dans votre jeu? Que ce soit un jeu d’équipe ou sous forme de duel, dans toutes les stratégies que vous allez adopter, il y aura un moment où vous serez vulnérable. Cela pour une raison très simple, pour gagner, il faut prendre des risques, le plus souvent des risques calculés si possible. Tout le monde connaît le concept de point faible. Ici, je veux vous parler d’un concept similaire, mais qui a des conséquences bien plus graves. En appelant tout et n’importe quelle faiblesse « un point faible », vous n’aurez pas de priorité dans votre analyse et vous ne passerez jamais à l’action pour renforcer votre jeu, diminuer les risques. Cela a des conséquences très concrètes, vous perdez systématiquement pour les mêmes raisons et ces raisons, vous les connaissez par cœur. A chaque fois que vous perdrez de cette façon, vous générerez de la frustration, cette frustration grandira à chaque fois que cela se produit. Très rapidement, votre niveau de frustration sera tellement élevé que vous n’aurez plus assez d’énergie pour prendre des mesures et trouver des solutions. Vous l’avez compris, vous êtes pris au piège.

En introduisant le concept d’aujourd’hui, j’espère vous apporter un nouvel éclairage sur l’art de gérer les points faibles et surtout vous faire comprendre que certaines faiblesses sont bien plus que des points faibles. En prenant en compte cette information, il vous sera extrêmement facile de les identifier et surtout de déterminer une marche à suivre afin de résoudre ce problème. Cela viendra immédiatement renforcer votre jeu là où il en a le plus besoin, votre résilience sera donc bien plus élevée et cela vous apportera un avantage décisif face à vos adversaires. En effet, si vous avez la capacité de repérer ces éléments critiques dans votre jeu, il ne vous faudra faire qu’un pas de côté pour identifier ceux de votre adversaire et saisir cette opportunité pour lui infliger des dégâts ou même le battre. Votre taux de victoire sera plus élevé et vous vous élèverez immédiatement dans le classement pour atteindre un nouveau niveau de jeu où il faudra encore une fois faire une analyse de vos points faibles si vous voulez continuer votre ascension.

Les points uniques d’échec dans les jeux vidéo

Un point unique d’échec dans votre jeu est tout simplement un point faible qui, s’il est exploité par votre adversaire, vous fait perdre instantanément. Vous pouvez avoir plusieurs points uniques d’échec, le mot unique fait référence ici au fait que si votre adversaire exploite cet élément, il gagnera instantanément. Il est très important de ne pas simplement appeler cet élément un point faible, car un point unique d’échec doit être traité immédiatement. Or, la plupart du temps que j’identifie un de ces éléments avec un joueur que je coach, sa réponse est plutôt du genre « il faut faire avec », ou « je serai prudent ». Ce que ce joueur ne comprenait pas, c’est qu’il ne pouvait rien faire avec, qu’il ne lui servait à rien d’être prudent. Quoi qu’il arrive, il perdra si son adversaire frappe à ce moment clé, que cela soit voulu ou au hasard. En effet, le joueur adverse n’a même pas vraiment besoin de vouloir exploiter votre faiblesse, il lui suffit tout simplement d’être au bon endroit, au bon moment. Que ce soit clair, vous ne pouvez pas vous permettre de garder un point unique d’échec dans votre jeu. Chez la quasi-totalité des joueurs que je coach, nous avons facilement identifié jusqu’à 5 points uniques d’échec, il faut à tout prix renforcer votre jeu dans ces moments-là et au plus vite.

Jeu vidéo : Fallout 4. Le mode VATS (Vault-Tec Asissted Targeting System) vous permet d’identifier les points faibles de votre adversaires.

Il y a quelque chose de très intéressants sur les points uniques d’échec dans les jeux vidéo. Tous les joueurs du même niveau partagent les mêmes points uniques d’échec. En fait, ils font partie de l’apprentissage des joueurs. Ceux qui montent dans le classement sont ceux qui ont réussi à se débarrasser de ces points uniques d’échec. Sur Starcraft II, on compte des dizaines de points uniques d’échec. Si votre adversaire utilise une stratégie visant à vous attaquer très tôt dans la partie et que vous vous effondrez alors que vous aviez vu l’attaque venir depuis le début, vous venez de détecter un point unique d’échec. Sur Overwatch, certains personnages ont des sorts ultimes très puissants, se baser uniquement sur ces sorts ultimes pour faire la différence est un point unique d’échec, car si vous ratez le lancement de votre sort, vous perdrez instantanément votre avantage.

Les points uniques d’échec dans les jeux d’équipe

Mais il est possible de trouver des points uniques d’échec bien avant de lancer la partie. Dans les jeux nécessitant un groupe, les membres de l’équipe sont des points uniques d’échec. Par contre, vous ne pourrez rien y faire, à part recruter plus de joueurs que l’équipe ne peut accepter, ce qui veut dire laisser des gens sur le banc (ce qui n’est jamais agréable, surtout dans les jeux vidéo). Sur Overwatch, une équipe complète est composée de 6 joueurs, ce nombre est traître, car il est suffisamment bas pour ne pas recruter plus que nécessaire, mais aussi suffisamment haut pour que regrouper 6 personnes la même soirée soit complexe. Sur World of Warcraft dans les premiers raids, il fallait rassembler 40 joueurs afin de participer à certains donjons de grande envergure appelés raids. Evidemment, il était rare d’avoir les 40 mêmes joueurs et les chefs d’équipe devaient recruter sur place avec les risques que cela implique (on ne sait pas si le joueur est bon, s’il est fiable, il peut faire perdre son temps à 39 joueurs).

J’ai moi-même subi ce point unique d’échec sur Overwatch, il n’y a pas plus tard qu’hier soir. Depuis un moment, nous avions énormément de mal à nous entraîner correctement, les soirées étaient annulées à la dernière minute à cause d’un désistement. Si la soirée était validée, nous commencions notre entraînement avec près d’une heure de retard. Le point unique d’échec ici était les joueurs. Ils ne veulent bien sûr pas saboter l’équipe, mais le manque d’organisation fait que cela devenait intenable. L’équipe a donc été dissoute et pour une raison évidente, nous ne pouvions tout simplement pas continuer comme cela, les soirées d’entraînement devenaient des pertes de temps immenses. Je dirai même que nous avons été très patients, sur un mois et demi, nous avons peut-être fait une bonne session d’entraînement.

Pourquoi s’en occuper le plus rapidement possible? Dans le monde du travail?

La raison pour laquelle les points uniques d’échec sont si importants est que c’est la première raison pour laquelle les joueurs ne progressent pas DU TOUT. Il est tout simplement impossible de s’entraîner, impossible d’apprendre si vous ne le faites pas dans de bonnes conditions. Si vous perdez tout le temps pour les mêmes raisons et que cela est inévitable, il vous sera impossible de progresser. Vous devez donc vous en débarrasser pour passer au niveau supérieur.

Encore une fois ici, les jeux vidéo seront votre arme secrète pour apprendre. Dans le monde du travail, nous retrouvons ces points uniques d’échec. Par exemple si vous ne disposez que d’un assistant ou qu’un employé dans votre entreprise pour gérer vos tâches quotidiennes, le jour où il sera malade ou absent, vous serez instantanément pénalisé. Beaucoup d’entrepreneurs sous-estiment ce concept et se disent que ce n’est pas bien grave, or c’est l’une des premières raisons pour lesquelles les jeunes entreprises échouent. Pour pallier ce point unique d’échec, certains entrepreneurs adoptent la position du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même », et décident de faire tout eux-mêmes. Ils auront d’ailleurs d’excellentes raisons pour vous expliquer ce choix, les employés ne sont jamais assez motivés, ils ne font pas assez d’efforts, ils ne font pas les choses correctement, etc. En faisant tout eux-mêmes, ils gardent le contrôle et se sentent rassurés, par contre ils deviennent le point unique d’échec. Il suffira que l’entrepreneur glisse une fois (= qu’il subisse un gros échec) pour ne plus jamais se relever. Parfois, certains entrepreneurs sont plus tenaces que d’autres et sont prêts à travailler 70h par semaine, mais vous l’aurez compris, si vous devez travailler autant pour vous maintenir à flot, il y a clairement des choses à revoir dans votre entreprise. Mais malheureusement, cette personne n’aura jamais le temps de le faire ni l’énergie et prolongera sa chute en une longue agonie.

Utilisez les jeux vidéo pour apprendre concrètement ce concept, découvrez comment y trouver une solution acceptable. Cela vous sera d’un grand bénéfice quand vous serez dans le monde du travail. Au lieu de découvrir ce concept par un échec aux conséquences parfois très douloureuses, vous pourrez le vivre et le combattre chaque jour à travers les jeux vidéo.

Pas de méthode, mais simplement du bon sens

Pas de méthode complexe ici, une fois que vous avez identifié un point unique d’échec, il vous faut tout simplement combler la brèche. Qu’est-ce qui vous manquait à ce moment-là? Vous n’aviez pas assez de troupes pour vous défendre? Alors vous allez devoir ralentir votre économie et créer des troupes supplémentaires. Certains membres de votre équipe ne sont pas fiables et viennent une session d’entraînement sur deux? Changez-les.
Vous l’avez compris, il n’existe pas de solutions-miracles, chaque solution aura un coût, un risque. A vous de voir si cela en vaut la peine pour vous ou si vous préférez continuer de perdre systématiquement pour les mêmes raisons que vous avez maintenant clairement identifiées.

Défi

A vous de jouer maintenant! Vous l’aurez compris, il existe une infinité de points uniques d’échec. Il est impossible de tous les lister. Le plus important est de les lister et ne pas les considérer comme de simples points faibles, ce sont des points vitaux. Ici, le plus important est de les détecter et de trouver une solution qui vous convient (= votre façon de jouer, votre façon de développer votre jeu). Sélectionnez votre jeu compétitif préféré, identifier les points uniques d’échec dans votre jeu. Trouver une solution acceptable pour au moins un point unique d’échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *