La toxicité dans les jeux vidéo est contagieuse, comment ne pas tomber dans le piège

de | 10 janvier 2018

Si vous jouez à des jeux vidéo en ligne compétitifs comme CS:GO, League of Legends, Overwatch, Starcraft et bien d’autres, alors vous avez été victime où vous êtes peut-être encore victime du piège de masse que je vais aborder ici. Ce piège, il vous pousse à toujours augmenter vos attentes envers vous, vos performances, mais aussi envers les éléments où vous n’avez aucun contrôle. Avoir des attentes à propos d’éléments qui ne sont pas sous votre contrôle est la condition parfaite pour nourrir la frustration. Mais le pire, c’est que c’est la communauté qui a créé ce piège et qui le dépose devant chaque nouveau joueur. Ce piège n’était pas là à la base et ce n’est pas vous qui l’avez posé. Ce piège a été posé par ceux qui étaient là avant vous : vos amis, vos équipiers, les amis de vos équipiers et bien au-delà. Concrètement, l’environnement vidéoludique dans lequel vous évoluez est devenu toxique. Parce que cette toxicité est maintenant une norme, les chances de devenir vous-même un joueur toxique explose. Cet environnement va créer un cercle vicieux, parce qu’avoir la mauvaise mentalité empêche la progression, le fait de stagner créera à son tour de la frustration et cette frustration viendra encore pourrir votre mentalité.

Dans cet article, j’aimerais pointer du doigt un comportement que nous avons tous en tant qu’être humain, un comportement qui a permis à notre race de survivre pendant très longtemps, mais qui aujourd’hui est une véritable plaie. Le comportement dont je vais parler ici, c’est notre tendance naturelle à copier les autres, copier ce qui fait la norme. En ayant connaissance de ce phénomène, vous pourrez le reconnaître quand cela vous arrive et revenir en arrière avant qu’il ne soit trop tard, avant que des dégâts ne soient faits. Vous apprendrez ici à reconnaître et à vous défendre contre les comportements suivants : blâmer son équipe pour ses propres fautes, s’attendre à grimper dans le classement, s’attendre à n’avoir que de bonnes parties, s’attendre à ce que votre adversaire joue « à la loyale ». En vous débarrassant de ces attentes, de ces comportements qui sont devenus maintenant des habitudes, voire des caractéristiques propres aux joueurs de jeux vidéo, vous progresserez plus sereinement, plus rapidement et de manière construite. Parce que vous ne serez plus pris dans cette spirale de frustration, vous pourrez vous concentrer activement sur votre progression et prendre les bonnes décisions pour combler vos lacunes.

Les neurones miroirs et leur mission

Avant de vous parler de ce piège, un peu d’histoire. Dans notre cerveau, une famille de neurones a une mission toute particulière. Cette mission, c’est de copier tout ce que vous voyez, tout ce que vous sentez, tous les comportements que vous observez. Ce sont les neurones miroirs.

Historiquement, ces neurones miroirs ont une mission dont l’importance est vitale. Il y a très longtemps, les êtres humains vivaient en tribu. Pour être accepté dans une tribu, il fallait avoir les mêmes valeurs que la tribu, il fallait avoir le même comportement que la tribu, il fallait adopter les mêmes automatismes. Pour notre propre sécurité, le cerveau a commencé à créer ces neurones miroirs afin que nous puissions intégrer la tribu de la façon la plus naturelle qui soit, bref, faire comme si nous étions nés pour être de la tribu. Ces neurones miroirs ne font pas que copier les comportements et les actions, nous copions aussi les humeurs. C’est pour cela qu’un collègue de travail qui est fatigué ou démotivé viendra rapidement nous fatiguer où nous démotiver.

Les neurones miroirs dans les jeux vidéo

Jeu vidéo, jeux vidéo, Farming Simulator 2017

Jeu vidéo : Farming Simulator 2017, des moutons!

Dans les jeux vidéo, la survie n’est plus dans l’équation, mais notre désir d’appartenir à une tribu est toujours intact. Alors quand vous allez vous investir dans un jeu vidéo en ligne compétitif, vous noterez très rapidement que tous les joueurs ont le même vocabulaire, les mêmes réactions, les mêmes façons d’analyser leurs parties, les mêmes façons de s’énerver. Vous ne vous en rendrez peut-être pas compte, mais petit à petit vous commencerez à adopter le même comportement.

Cela est particulièrement facile à observer sur les forums spécialisés dans les jeux vidéo en question. Que la communauté soit grande ou petite, presque tous les joueurs sur le forum ont la même vision sur le jeu, ils pensent exactement de la même façon sur certains sujets. Bien sûr, il y a quelques brebis galeuses qui n’hésitent pas à crier haut et fort à quel point ils ne sont pas d’accord, mais en creusant un peu plus, vous verrez rapidement qu’eux aussi, copient d’autres personnes.

Et c’est là que commencent les problèmes. Si la masse a tendance à blâmer les autres pour leurs propres erreurs, il ne faudra pas attendre très longtemps avant que vous ne fassiez de même. Si la masse décide qu’un héros ne sert à rien, il ne faudra pas longtemps avant que vous ne pensiez la même chose. Si la masse stagne dans le classement, il ne faudra pas longtemps avant que vous ne développiez le même comportement qui vous fera stagner, vous aussi, dans le classement. Ce que je veux dire ici, c’est que si vous avez le désir de progresser, vous n’avez absolument aucune raison de demander conseil à des joueurs qui stagnent. Leur façon de réfléchir, leur analyse, leurs pensées, tout cela fait qu’ils ne progressent pas. Vous ne devez donc pas vous entourer de personnes de ce genre si vous voulez progresser.

Quitte à copier les gens, autant copier les bonnes personnes

Comme nous avons pu le voir précédemment, nous sommes bien plus des moutons que nous aimons le penser. Aussi désagréable que soit ce fait, rien ne vous empêche de l’utiliser à votre avantage. Si nous copions effectivement les gens autour de nous, la communauté dans laquelle nous appartenons, cela veut aussi dire qu’il suffit de changer communauté, de sélectionner une communauté qui aspire aux mêmes choses que nous pour atteindre plus facilement nos objectifs.

Cette mécanique est utilisée par exemple par les stars ou les influenceurs sur Youtube. Projeter une image de vous qui est parfaite et vous pousserez les gens à faire des efforts pour atteindre leurs objectifs. Pousser les gens à faire le pire et c’est exactement ce que vous récolterez.

Une méthode simple et efficace afin de progresser, pour se débarrasser de ses préjugés

Ici, je vous propose une méthode afin de vous débarrasser de vos préjugés. Ces préjugés ont d’ailleurs de grandes chances d’être directement issues de la communauté que vous fréquentez. Dans les jeux vidéo, la communauté est très souvent constituée du forum officiel du jeu vidéo en question et quelques canaux Discord, IRC, TeamSpeak et bien d’autres. Pour vous débarrasser de vos préjugés, il faut d’abord les cibler puis les analyser. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit d’aller sur le forum officiel du jeu si c’est un espace que vous consultez régulièrement et de prendre exactement l’opposé de tout ce que vous lisez.

La méthode pour progresser et se débarrasser de ses préjugés tient en 5 points :

  • Listez tous les éléments qui d’après les participants les empêchent de progresser, les empêchent de monter dans le classement. Il y a de grandes chances que vous partagiez leur avis, c’est donc ici que le travail devra être fourni, que votre capacité de raisonnement sera sollicitée ;
  • Est-ce que le point cité par les participants les empêche effectivement de progresser, ou est-ce que cela n’a finalement rien à voir ? Si ce n’est pas le cas, passer à autre chose. En effet, ici, vous vous intéressez avant tout aux convictions limitantes, c’est-à-dire les croyances qui empêchent la personne de progresser. Si le point l’empêche effectivement de progresser, passer au point suivant ;
  • Est-ce que le point qui les empêche de progresser est sous leur contrôle ? Si ce n’est pas le cas, vous avez devant vous une source de frustration. Vouloir contrôler l’incontrôlable est la pire erreur que vous puissiez faire. Passez à autre chose si vous êtes tombé sur un point incontrôlable, ce n’est pas la raison pour laquelle vous n’arrivez pas à progresser. Si le point soulevé est sous votre contrôle, passer au point suivant ;
  • Vous avez maintenant devant vous un critère sous votre contrôle et qui vous empêche de progresser. Maintenant, il suffit de lire ce que les participants du forum pensent du sujet et de prendre exactement l’inverse. Si les participants disent qu’ils ont toujours des équipiers qui sont nuls, vous retournerez la phrase et vous la transformerez en : « c’est moi qui suis toujours nul et pas mes équipiers ». Le but ici est de commencer à prendre ses responsabilités afin d’établir un plan pour régler le problème. Si vous ne prenez pas en main votre progression, tout ce que vous réussirez à faire, c’est mettre votre tête dans le sable et attendre des jours meilleurs ;
  • Enfin, pour chaque préjugé que vous avez commencé à détruire, vous vous répéterez tous les jours pendant au moins 2 semaines, les déclarations que vous avez pu renverser. Par exemple, vous vous direz : « si je ne progresse pas, c’est parce que je ne suis pas à la hauteur » pendant ces 2 semaines. En effet, les préjugés sont très longs à détruire, mais les garder avec vous, vous empêche tout simplement de progresser.

Défi

À vous de jouer maintenant ! Les préjugés, les convictions limitantes sont très difficiles à déloger. La méthode ici n’est pas très difficile, mais c’est sur la durée que cela va se jouer. Prononcer les phrases que vous avez renversées seulement pendant quelques jours et vous n’aurez fait qu’érafler vos préjugés. Les prononcer tous les jours, pendant deux semaines ou mêmes plus, poussera votre cerveau à trouver des solutions. Ces solutions viendront alors détruire vos préjugés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *