[AD] Le secret des bons joueurs ne réside pas dans leur mécanique, mais dans le fait qu’ils rendent tout plus simple pour eux

de | 8 janvier 2018

Si vous jouez de manière compétitive dans les jeux vidéo, vous avez forcément déjà vu, à un moment ou à un autre, le streaming d’un joueur professionnel, voire un streamer professionnel. Si vous avez été impressionné par ce que vous avez vu, il y a de grandes chances que vous tombiez dans le piège que je vais décrire ici. Ce piège, c’est de ne voir que les actions les plus impressionnantes, c’est de penser que la seule différence entre vous et ce joueur, c’est son côté spectaculaire. Ce joueur vise mieux que vous, ce joueur a plus d’importance dans la partie, ce joueur tue beaucoup plus que vous, ce joueur « farm » mieux que vous et bien d’autres choses encore. Alors quand vous allez essayer de faire la même chose de votre côté, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats et vous aurez la certitude que ce qui vous manque, c’est la mécanique. Vous vous direz des choses comme : « si seulement je visais aussi bien que lui », « si seulement j’avais les mêmes réflexes que lui ». Malheureusement, la différence principale entre vous et lui ne se trouve absolument pas dans la mécanique. Vouloir améliorer sa mécanique au stade où vous êtes, revient tout simplement à perdre votre temps. Si toutefois vous décidez d’être têtu et de continuer à peaufiner votre mécanique, la seule chose que vous retirerez de votre entraînement, c’est de la frustration.

La mécanique, les réflexes sont des choses qui viennent avec le temps, mais pas seulement. La différence fondamentale entre les bons joueurs et les mauvais joueurs est le temps qu’il passe à être mort. Un mauvais joueur passera plus de temps mort et à respawn, plutôt que de véritablement s’entraîner. Un mauvais joueur perdra plus ses duels, non pas parce qu’il ne sait pas viser, mais avant tout parce qu’il ne sait pas se placer. Par exemple, compter le nombre de fois où un joueur débutant se fait avoir par-derrière. Comparez maintenant ce nombre, au nombre de fois où un joueur aguerri se fait prendre par-derrière. Vous trouverez facilement un rapport 10. C’est-à-dire que pendant une partie, un mauvais joueur qui se concentre uniquement sur la mécanique retirera 10 fois moins de bénéfices qu’un joueur qui sait se placer. Ce que j’appelle mécanique, ce sont tous les éléments qui viennent à force de jouer, qui ne requièrent pas de matière grise. Tous les éléments où vous avez besoin d’allumer votre cerveau, ne se travaillent pas automatiquement. Vous devez y penser, vous devez y réfléchir consciemment. Et c’est donc pour cela que la grande majorité des joueurs ne sait tout simplement pas se placer dans les jeux vidéo en temps réel. Parce que cette majorité de joueurs pense que les jeux vidéo ne sont pas complexes, ils éteignent leur cerveau juste après avoir lancé la partie. Pour eux, les jeux vidéo ne reposent que sur les réflexes. Commencer à travailler sur les éléments où vous avez besoin de réfléchir, fera tout de suite la différence avec vos adversaires. En effet, si la grande majorité ne travaille pas ces points-là, ils sont alors au niveau zéro. Cela veut dire que le moindre effort que vous allez faire, fera la différence avec vos adversaires. Il est nettement plus intéressant de travailler un critère que personne d’autre ne travaille, plutôt que d’essayer de miser sur les mêmes critères que tout le monde afin de faire la différence.

Faire attention à ce qui est invisible, caché, ou qui vous dépasse

Jeu vidéo, jeux vidéo, PlayerUnknown's Battlegrounds

Jeu vidéo : PlayerUnknown’s Battlegrounds. Pour beaucoup, ce jeu repose sur de la chance, ils ne peuvent pas être plus loin de la réalité.

Parce que vous avez été ébloui par le côté spectaculaire de son jeu, les prises de décisions, les raisonnements, les micros décisions sont totalement invisibles. Il faut voir chaque action spectaculaire comme une lampe très puissante braquée sur vos yeux. Toutes les choses qui ne sautent pas aux yeux, comme les placements, comme la décision d’aller à gauche ou à droite, sont issus de l’expérience du joueur, sont le produit des erreurs précédentes qu’il a commises et c’est ici la véritable différence entre un bon joueur et un mauvais joueur. Toutefois, parce que ces décisions n’ont rien de spectaculaire, elles n’attirent pas votre attention. Vous pouvez les voir comme des lampes qui n’ont presque plus de batterie, mais qui sont quand même dirigés vers vos yeux. La seule façon pour vous de les voir est alors de vous décaler, de faire un pas de côté, de changer votre analyse.

Commencer à vous poser des questions lorsque vous regardez le streaming d’un joueur plus expérimenté. Pourquoi décide-t-il d’aller en hauteur, plutôt que de rester avec ses équipiers ? Pourquoi fonce-t-il dans le tas, au lieu de rester sur le point stratégique ? Pourquoi attend-il le dernier moment pour se déplacer, plutôt que d’aller fouiller ? Si vous n’arrivez pas à trouver de réponse ces questions, ou si ce genre de questions n’a pas de sens pour vous, félicitations, vous venez de vous prouver à vous-même que vous ne réfléchissez pas assez lorsque vous prenez des décisions.

Si c’est le cas, vous vous sentirez peut-être désarmé face à ces questions, vous ne saurez pas par où les prendre. Pour vous guider, essayez de vous rappeler de l’objectif du jeu, essayez d’identifier la stratégie du joueur que vous observez. Est-ce qu’il a tendance à jouer défensif ou plutôt agressif ? Ou alors, est-ce qu’il joue de manière furtive ?

Si le joueur joue de manière furtive, toutes les décisions qu’il prendra auront pour but d’éviter le combat direct. Les combats ne seront pris que s’il a l’avantage sur son adversaire. Jouer de cette façon, implique d’investir énormément dans la façon de se placer. Se poser ce genre de questions viendra nourrir votre capacité d’analyse du jeu. Vous pourrez identifier nettement plus facilement les erreurs des joueurs que vous observez, pour ensuite noter les vôtres. Par exemple, si vous observez un joueur qui a tendance à jouer de manière furtive, le voir se placer au milieu d’une ville est clairement une mauvaise décision dans un jeu du type Battle Royale. En effet, être au milieu est la garantie de se faire tirer dessus par des joueurs placés plus à l’extérieur.

Au début, il sera très difficile de répondre à ces questions. Mais comme avec tout, le fait de vous entraîner renforcera votre capacité à le faire. Vous pourrez évaluer si une décision est bonne mauvaise dans des cas nettement plus ambigus. En effet ici, j’ai pris un exemple très simple afin que vous puissiez saisir l’idée.

Une méthode simple et efficace afin de prendre de meilleures décisions et vous simplifier la tâche

Ce qui fait la différence entre un excellent joueur et un bon joueur, c’est la capacité de l’excellent joueur à toujours être placé au bon endroit au bon moment, à prendre les bonnes décisions quand il faut. Et c’est cela que vous allez venir travailler.

Je pense que vous l’avez déjà remarqué, quand vous observez un joueur, vous remarquez nettement plus d’erreurs. Votre jugement est nettement plus précis et rapide. La méthode consiste donc tout simplement à observer votre joueur préféré pendant une session de streaming et de vous poser en permanence des questions.

Je tiens à vous prévenir tout de suite, ce n’est pas parce que le joueur que vous observez est bien meilleur que vous, qu’il ne fera pas d’erreur. Il ne faudra donc pas prendre sa façon de jouer, comme si elle était bonne à la base. En effet, même les joueurs professionnels font des erreurs. Je préfère vous prévenir, car quand le joueur en question prendra une décision qui n’a pas de sens, qui est une grosse erreur, vous devez avoir assez de discernement pour voir que c’était effectivement une grosse erreur et ne pas essayer de trouver une excuse miracle pour expliquer sa mauvaise décision. En cas de doute, n’hésitez pas à demander à ce streamer si sa décision était bonne. Selon son état de fatigue, vous jugerez si l’excuse qu’il vous donne est bonne, ou s’il essaie tout simplement de se voiler la face.

La méthode se décompose de la façon suivante :

  • Sélectionnez une vidéo de votre streamer préféré. Choisissez plutôt une session où vous êtes presque sûr que le joueur jouera sérieusement. En effet, le streaming reste du divertissement et il n’est donc pas rare que les joueurs se donnent en spectacle pour attirer du monde, en gros ils jouent n’importe comment ;
  • Pendant la partie, vous vous poserez des questions sur tout ce qui ne saute pas aux yeux et que vous ne vous êtes jamais posé.
    • Pourquoi fait-il ceci, plutôt que cela ?
    • Qu’est-ce que cela lui apporte ?
    • Qu’essaie-t-il d’accomplir ?
  • Ce point-là est extrêmement important : pour chaque réponse que vous aurez trouvée, vous vous poserez une dernière question : « N’y avait-il pas un meilleur moyen d’atteindre cet objectif ? ». Cette question est capitale, car elle vous pousse à douter, à réfléchir, mais surtout, elle vous pousse à construire votre raisonnement et donc votre jeu ;
  • Surtout, vous noterez un maximum de questions et un maximum de réponses. En effet, vous verrez que plus longtemps vous pratiquez ces exercices et plus votre capacité d’analyse sera développée. Vous aurez donc de nouvelles réponses à ces anciennes questions, des réponses plus concrètes, des réponses plus précises. Il est très important de noter, car en revoyant vos notes, vous aurez la preuve concrète que votre capacité d’analyse se construit et cela viendra vous motiver ;
  • Enfin, quand vous vous sentirez en confiance, vous enregistrez vos propres sessions de jeux et vous reverrez les parties que vous avez perdues. Vous pouvez bien évidemment apprendre à partir de parties que vous avez gagnées, mais cela demande beaucoup d’entraînement, car nous sommes naturellement biaisés à croire que tout est parfait quand nous gagnons.

Défi

À vous de jouer maintenant ! Commencez à douter, commencez à douter que votre façon de jouer est la bonne. Commencez à douter que ce que vous considérez comme bon dans votre manière de jouer est effectivement le cas. Commencez à vous poser des questions que vous ne vous êtes jamais posées et qui pour vous n’ont pas de sens. Vous seriez surpris de la profondeur, de la complexité des jeux vidéo à haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *