Comment tirer le meilleur de ses séances d’entraînement sur les jeux vidéo

de | 23 août 2017

Avez-vous déjà connu la situation où vous vous entraînez régulièrement, plusieurs fois par semaine, mais vous ne constatez toujours pas d’amélioration de votre niveau depuis une semaine, un mois, voire même deux mois? Vous avez la conviction que vous faites assez d’efforts, d’ailleurs vous êtes souvent épuisé mentalement après cette séance, mais rien n’y fait, vos performances ne décollent toujours pas. Cette situation, si vous la connaissez, sachez que vous êtes très loin d’être le seul. Je dirais même que cela est le cas pour la majorité des joueurs de jeux vidéo, surtout sur les jeux d’équipe. Il y a en effet de grandes chances que vous ayez commis une erreur dont j’aimerais vous parler dans cet article. Cette erreur, vous la commettez avant même de commencer votre entraînement et vous ne vous en rendez même pas compte.

Quand je vous parlerai de cette erreur, vous comprendrez tout de suite que votre manque d’amélioration n’est en aucun cas dû à un manque d’effort de votre part. En effet, je suis convaincu qu’après avoir fait le constat précédent sur un mois par exemple, votre premier réflexe a été de vous dire « je dois m’entraîner plus ». Mais comme vous avez pu le voir, cela n’a eu aucun effet positif sur vos performances. En comprenant la source de cette erreur, vous saisirez à quel point vous n’aviez aucune chance de vous améliorer dans ces conditions. En vous concentrant à nouveau sur vos objectifs, chaque séance d’entraînement sera constructive, vous vous rapprocherez de votre but à chaque fois que vous faites des efforts. En étant dans une situation où vous récoltez le fruit de votre travail, votre niveau de frustration diminuera rapidement et votre niveau d’énergie s’épuisera moins vite.

Quand la méthode devient l’objectif, les problèmes commencent

Jeu vidéo : Batman Arkham Knight. Tout n’est pas une question d’effort, les bandits n’ont simplement aucune chance contre Batman.

Je veux que ce soit bien clair, si vous ne progressez pas alors que vous vous entraînez chaque semaine, ce n’est pas un manque d’effort de votre part, alors vous pouvez arrêter tout de suite de jouer la surenchère.

L’erreur que vous commettez est en fait de ne pas avoir de véritable but pour votre séance d’entraînement. Généralement, vous vous lancez dans une séance d’entraînement avec l’envie d’être meilleur. Sauf que pour être meilleur, il existe des centaines de méthodes. En effet, si vous cherchez à progresser, c’est avant tout car vous savez que vous avez beaucoup de choses à améliorer. Commencer une séance d’entraînement en n’ayant rien d’autre en tête que d’être meilleur revient à se dire que l’on va s’entraîner pour améliorer les 100 critères qui définissent un bon joueur en même temps. En clair, en essayant de tout améliorer, on n’améliore finalement rien.

D’où vient ce problème, où est la cause racine de cette mauvaise habitude que nous avons prise? Comme dans beaucoup de cas, la méthode est devenue votre objectif : l’entraînement ici est devenu votre but. Or, l’entraînement n’a jamais été un but, mais une méthode. « Je souhaite améliorer ma communication avec l’équipe, je vais donc m’entraîner à le faire », voilà la forme de raisonnement que vous devez avoir avant de vous lancer dans votre séance d’entraînement. Or, chez la majorité des joueurs le raisonnement ressemble à cela « nous allons nous entraîner X fois par semaine », en clair il n’y a même pas de raisonnement. Pour la majorité des joueurs, tout est une question d’effort, de nombre de séances d’entraînement plutôt que le but des entraînements.

Une méthode en 5 étapes, simple et efficace afin de tirer le meilleur de vos séances d’entraînement

Ici, je vais partager avec vous ma méthode qui me permet de créer des séances d’entraînements taillées sur-mesure afin de me permettre de progresser le plus rapidement possible. Cette méthode est d’autant plus indispensable si vous jouez à des jeux d’équipe. En effet, ces derniers sont nettement plus riches en matière de critères à maîtriser afin d’être bon, il est donc capital de focaliser vos efforts sur les critères incontournables avant de travailler les détails.

Voilà les 5 étapes de la méthode, avant chaque séance d’entraînement  :

  1. Ciblez votre plus grand point faible, celui que vous devez travailler en priorité. Ce point faible doit être extrêmement précis. Dire quelque chose de vague comme « mon point faible est mon jeu d’équipe » est absolument inutile. Vous devez cibler précisément l’élément dans le jeu d’équipe qui vous manque, est-ce la communication? La synergie de vos personnages? Votre synchronisation? Plus vous serez précis et plus il sera simplement pour vous de définir la prochaine étape.
  2. Déterminez un objectif à atteindre et un exercice à réaliser afin de prouver que votre entraînement porte ses fruits. Si vous devez améliorer la communication avec votre équipe afin de vous synchroniser, je veux que votre but ressemble à cela : « avant chaque engagement, je ferai un décompte : 1, 2, 3, GO. A ce signal, tout le monde devra attaquer l’adversaire en même temps ». Je viens de décrire ici ce que je dois voir concrètement dans la partie. Plus votre objectif sera précis, concret, plus il sera simple pour vous de déterminer si oui ou non vous avez réussi à réaliser votre exercice d’entraînement.
  3. Ici l’étape la plus capitale, vous ne jouerez plus pour gagner, mais pour réaliser votre exercice. Si vous jouez pour gagner, vous retomberez inévitablement dans vos travers et votre séance d’entraînement sera encore une fois, inutile. Le but du jeu? Répéter le plus de fois possible votre exercice au point où cela devient ridicule. Le but est que vous assimiliez cette nouvelle façon de jouer, que vous en fassiez une habitude. C’est seulement à cette condition que votre niveau de jeu s’améliorera.
  4. Je ne vais pas vous le cacher, cela sera très dur, plus dur que toutes vos sessions précédentes d’entraînement. Ici, vous devrez non seulement vous concentrer sur votre exercice, mais en plus vous devrez lutter contre votre instinct qui vous pousse à jouer pour gagner. C’est pour cela que vous allez faire quelque chose de plus pendant ces séances d’entraînement. Vous allez réduire tous les obstacles qui vous empêchent de vous entraîner correctement. Par exemple, si votre niveau de synchronisation (pour toujours utiliser le même exemple) est toujours mauvais malgré le décompte, vous allez rajouter un autre élément afin de vous synchroniser : « est-ce que tout le monde est placé? », « okay on va y aller », « 1, 2, 3, GO ».
  5. Enfin, la dernière étape. A chaque fois que vous réussissez à réaliser l’exercice, félicitez-vous, prenez le temps de vous congratuler. Ce que vous êtes en train de faire est extrêmement difficile. Vous êtes en train d’essayer de changer, changer votre façon de jouer, mais aussi votre façon de penser et d’agir dans le feu de l’action.

Défi

A vous de jouer. Que vous jouiez à un jeu solo ou en équipe, appliquez la méthode. Pour les jeux vidéo en équipe, il est impératif que tous vos équipiers soient d’accord avec la thématique de la séance. Si l’un de vous joue encore la gagne, vous ne ferez que perdre votre temps. Vous constaterez une amélioration de vos performances immédiatement après la première séance si vous vous êtes appliqué à réaliser votre exercice.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *