Jouer n’est pas s’entraîner

de | 22 juillet 2020

Hier, je m’entretenais avec le manager d’une structure esport qui ne comprenait pas pourquoi ses joueurs ne progressaient pas. Ils avaient des joueurs motivés, des coachs, des managers, un CM, des graphistes, des concours et bien d’autres choses encore.

Sauf que voilà, rien de tout ça ne permettait à ses joueurs de véritablement progresser. Le problème était finalement bien plus simple qu’il ne l’imaginait et ce problème touche tous les joueurs qui ne progressent pas de manière significative.

Ce que je m’apprête à vous dire est assez difficile à entendre, mais c’est aussi ça la remise en question. Je ne me fais aucun doute sur le fait que la majorité des joueurs qui liront cet article ne voudront pas y croire. Ceux qui voudront réellement progresser regarderont leurs performances récentes avec honnêteté et sauront où ils en sont.

Pour devenir un grand joueur, il ne suffit pas que de jouer. Pour devenir un grand footballer, il ne suffit pas de taper dans un ballon toute la journée.

Son problème, c’est que toutes les personnes de sa structure confondaient jouer et s’entraîner. Quand vous jouez, vous faites du présentiel. Vous venez à l’entraînement, vous agitez votre souris et vous tapotez sur votre clavier. Globalement, vous jouez toujours de la même façon (à part quelques détails minimes que vous allez changer). Et non, quand vous vous énervez, que vous prenez les choses à cœur, cela ne veut pas non plus dire que vous vous entraînez. Vous êtes simplement en train de jouer sans contrôler vos émotions.

Mais voilà, ce n’est pas DU TOUT de l’entraînement. Quand vous vous entraînez : AVANT MÊME que l’entraînement ne commence, vous avez des objectifs clairs à atteindre pendant votre session de jeu. Et NON, s’entraîner ce n’est pas JOUER pendant les tournois non plus. Si vous participez à un tournoi et que votre seul objectif est de gagner, alors vous ne vous entraînez pas non plus. Vous ne faites que faire comme d’habitude, c’est-à-dire jouer.

Quand vous jouez, vous n’avez aucune attente sur vos améliorations. Quand vous allez gagner, vous allez dire que “vous vous êtes bien débrouillé” et quand vous allez perdre, vous direz que “vous avez été mauvais”. Il n’y a aucune analyse quand vous êtes en train de jouer.

S’entraîner, c’est savoir exactement quelle facette de votre jeu vous devez améliorer. Savoir quelle faiblesse mentale vous tire vers le fond et essayer de vous en débarrasser. C’est savoir s’améliorer sur ces points lorsque vous êtes en train de gagner, mais aussi quand vous êtes en train de perdre.

Arrêtez de venir à l’entraînement sans avoir d’objectifs bien précis à atteindre. Parce que si vous continuez de le faire, vous pouvez dire adieu à votre envie de performance, à vos ambitions.

Bon entraînement à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *