Avoir une routine ne vous permettra pas de vous améliorer

de | 24 juillet 2020

Encore hier, 4 joueurs m’ont demandé de leur donner une routine pour s’améliorer. Sauf que voilà, à moins que vous ayez de grosses lacunes mécaniques et que vous êtes un débutant, avoir une routine est exactement ce qui vous EMPÊCHERA de vous améliorer.

Répéter des gestes qui ne sont pas corrects et qui sont plein de défauts vous apprendra juste une chose : vous apprendrez à devenir très bon pour rester mauvais.

Si vous souhaitez réellement progresser, il n’y a pas de secret, vous devez faire les choses différemment, plus efficacement et supprimer les gestes superflus.

Comment faire ça ? Grâce à l’analyse et en définissant un objectif très précis ! Pour cela, vous avez besoin de 3 éléments :

  • Définir ce que vous voulez améliorer
  • Comprendre le fonctionnement exact de ce que vous êtes en train de travailler
  • Trouver exactement ce qui vous fait défaut et déterminer comment le régler.

Prenons un exemple qui parlera à tout le monde : la visée. Dire “je ne vise pas assez bien” est un très mauvais départ. C’est beaucoup trop vague, beaucoup trop général et vous n’avez donc aucune chance de vous améliorer.

Je vais prendre un exemple qu’un joueur m’a donné pas plus tard qu’hier justement. Il avait des difficultés à toucher ses adversaires quand ils sont à très courtes distances, typiquement dans sa box si vous jouez à Fortnite.

Il n’avait pas réfléchi au fonctionnement même de la visée, alors il a commencé à me donner des généralités qui ne l’aidaient pas du tout :

  • Je vise mal
  • Je suis sur la cible, mais elle ne prend pas de dégâts (si elle ne prend pas de dégâts, vous n’êtes pas sur la cible avec un fusil à pompe)
  • J’ai un mauvais tracking (mauvais ne veut rien dire, c’est trop général).

A force de creuser, on a finalement trouvé que son véritable problème était qu’à très courtes distances, il ne prenait pas le temps de viser et c’est pour cela qu’il ratait ses adversaires. Le stress, le danger, lui faisait faire des tirs réflexes plutôt que de bien prendre en compte les déplacements de ses adversaires pour lui permettre de tirer là où il faut, quand il faut.

Ce qui donne :

  • Je veux améliorer mon flick shot à très courtes distances
  • Pour faire un flick shot, il faut que je puisse bien voir ma cible, que j’identifie parfaitement ses déplacements afin de savoir où faire un flick et à quel moment
  • Ce qui me fait défaut ici, c’est que je panique et que je fais des tirs réflex. Il faut donc que je prenne une fraction de seconde pour bien voir mon adversaire, comprendre dans quel sens il va afin de faire un flick shot au bon endroit. Je me laisserai alors un tout petit peu plus de temps pour tirer ma première balle plutôt que de tout mettre à côté.

Par définition, pour vous améliorer (sauf si ce sont de gros problèmes mécaniques), une routine sera exactement l’inverse de ce qu’il vous faut. Alors s’il vous plaît, arrêtez de chercher à mettre plus de routine dans votre entraînement (ou à vos coachés si vous êtes coach) et commencez à réellement bosser ce dont vous avez besoin en identifiant précisément ce qui vous manque.

Cette culture de la routine a créé des joueurs qui sont aujourd’hui incapables de réfléchir. Ils veulent juste savoir “comment faire”. Ce n’est pas comme ça que vous deviendrez meilleur.

Bon entraînement à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *