[AD] Les entraves qui vous empêchent de sortir de la mêlée dans les jeux vidéo compétitifs

de | 1 août 2017

Nous avons vu dans l’article précédent que le plus grand réflexe des joueurs de jeux vidéo compétitifs est aussi leur plus grande faiblesse. Ce qui les a aidé pendant tant de parties va les empêcher de progresser. Je parle ici de leur réflexe d’aller chercher des solutions toutes faites à leurs problèmes sur Google. Cela marche pendant un moment, un très long moment pour être honnête. Et parce que cela est extrêmement simple, que cela leur permet de gagner énormément de temps, ils se sont mis à surexploiter ce réflexe. Vous trouverez sur Internet des solutions pour absolument tous vos problèmes… ou presque. En effet, s’il y a quelque chose qui bloque encore les joueurs de jeux vidéo, c’est le fait de monter dans le classement. Tôt ou tard, ils se heurtent à un mur invisible et ne comprennent pas pourquoi cela leur arrive. Ici, rien de ce que vous trouverez sur Internet ne vous permettra de monter dans le classement, il n’y a plus de solutions toutes faites, prêtes à l’emploi. Et parce que la grande majorité des joueurs ne s’est jamais intéressée aux raisons pour lesquelles les solutions qu’ils ont trouvées marchent, ils ne savent absolument pas analyser leur niveau de jeu. Ils font alors ce qu’ils savent faire de mieux, ils jouent plus, ils jouent plus longtemps. Pire encore, ils jouent la gagne. Ces deux choses forment la plus grande erreur qu’ils peuvent commettre, car le seul résultat qu’ils vont obtenir est le suivant : ils vont rester au même niveau et être frustrés. Je ne suis pas en train de me moquer de ces joueurs, si vous êtes vous-même dans cette situation, je sais que c’est difficile, car pendant un temps j’étais dans cette situation. Ici, je suis en train de décrire une réalité que la majorité des joueurs compétitifs connaissent, mais ne comprennent pas.

Dans cet article, j’aimerais vous donner les éléments afin que vous puissiez comprendre votre situation, mais surtout vous montrer cette situation sous un autre jour. Je veux aussi vous faire comprendre que si vous êtes un joueur sérieux et que vous désirez encore grimper dans le classement, vous possédez déjà les clés pour vous sortir de cette situation. Ce nouveau point de vue vous permettra de prendre des actions concrètes afin de renforcer vos points faibles. Vous commencerez, à partir de la première action engagée, à réaliser pourquoi vous ne pouviez pas progresser. Vous réaliserez aussi par la même occasion que malgré toutes les connaissances que vous avez sur le jeu vidéo en question, vous n’en aviez utilisé qu’une partie infime. Je ne vais pas vous le cacher, cela va être difficile, surtout au début. Cela pour une raison extrêmement simple, vous allez commencer à travailler ce que vous n’avez jamais eu l’opportunité de travailler. Vous commencerez à réfléchir activement sur votre façon de jouer plutôt que d’aller grappiller à droite et à gauche des méthodes dont vous ne connaissez même pas le principe. Ici, c’est vous qui allez construire le principe pour trouver une méthode qui marche. Vous allez enfin vous mettre à construire votre jeu et cela vous donnera un avantage décisif sur vos adversaires. Votre rythme de progression ne dépendra plus du nombre d’heures que vous passer à jouer, mais au nombre de tests que vous serez prêt à faire afin de grandir. Tout cela vous permettra une plus grande finesse d’analyse lorsque vous reverrez vos matchs et vous ne verrez plus jamais votre jeu vidéo de la même façon.

Les entraves sont multiples, mais elles ont aussi presque toutes la même cause racine

Avant d’aller plus loin, je tiens encore à le souligner. Je ne me moque pas des joueurs de jeux vidéo, je ne fais qu’un constat de la réalité et de ce qui les empêche de progresser. Ici, je ne listerai que les 3 éléments fondamentaux qui vous empêchent de vous améliorer. Le fait d’être bloqué, de ne pas savoir pourquoi vous êtes bloqué ne sont que des conséquences de ces 3 éléments que je vais lister ici.

Jeu vidéo : Prey. Dans ce jeu, une arme vous permet d’engluer vos ennemis afin de mieux les frapper.

Le manque d’analyse

Ce qui empêche les joueurs compétitifs de progresser au-delà de leur niveau naturel (c’est-à-dire une fois qu’ils ont atteint leur rang maximal en alignant les heures de jeux), c’est tout simplement le manque de capacité d’analyse des parties. Beaucoup de ces joueurs, ici je parle des joueurs qui sont dans le top 2% et en dessous, (je n’ai pas assez coaché de joueurs au-delà de ce niveau pour vous faire un retour solide) font des actions sans se demander pourquoi. Ils ne voient pas l’image globale de la partie, pour eux, leur partie se décompose en une somme de sous-parties qui n’ont pas grand-chose à voir les unes avec les autres. Quand je leur pose la question « pourquoi fais-tu cette action et pas une autre? » ils sont incapables de me répondre à part en me donnant des raisons évidentes : « c’est pour l’attaquer ». Oui, en effet, mais pourquoi l’attaquer de cette façon plus qu’une autre? Aucune réponse.

Le trop plein d’informations, la cause racine de vos problèmes

Dans n’importe quelle situation, le joueur se rendrait compte de son manque d’analyse et se mettrait à le travailler. Or ici, ce n’est pas le cas à cause d’un réflexe qui lui a permis de collecter une quantité incroyable d’informations sur leurs jeux vidéo et surtout comment bien y jouer. Parce que le joueur possède cette connaissance, il croit à tort, qu’il sait analyser les choses. Parce qu’il sait des choses, il pense savoir les faire. Or, tout ce que la recherche sur Google lui a permis de faire, c’est de copier ce qui marche déjà. Quand il se retrouve face à une problématique complexe et où Google ne peut pas l’aider, il est tout simplement impossible pour lui de comprendre où est le problème racine. De même, il ne pourra pas trouver d’aide précise, sur les forums de jeux vidéo par exemple, car ce problème touche à peu près 98% des joueurs (à ma connaissance) qui pratiquent le jeu vidéo de manière compétitive.

Une situation normale

Pour certains joueurs, cette situation est ridicule, inimaginable, voire elle n’a pas de sens. A chaque fois que j’expose le problème à un nouveau joueur que je coach, sa réaction est la même, il est très sceptique. La raison est très simple, n’importe qui avec autant de connaissances, a la conviction d’être un expert sur son domaine. Le joueur en question subit donc de plein fouet le biais de l’expert. Alors si vous êtes sceptique, sachez que c’est la norme. Ce biais de l’expert va venir créer une zone de confort très résistante à toutes les attaques extérieures qui viseraient à vous faire sortir de cette zone pour vous faire comprendre que vous avez encore beaucoup de choses à apprendre.

La cause racine de tous ces problèmes

Et c’est en fait là que réside votre problème. Les joueurs de jeux vidéo sont la grande majorité du temps à la recherche de plaisir, d’amusement. Et non, jouer la gagne n’est pas se faire du mal, c’est même la chose la plus basique à faire une fois que l’on a atteint un certain rang. Oui, vous allez perdre des matchs et cela ne sera pas agréable, mais cela n’est pas du tout difficile. Ce qui est difficile, c’est faire des choses que l’on ne sait pas encore faire afin de s’améliorer. Ce comportement n’est pas dû aux joueurs de jeux vidéo eux-mêmes, mais à la façon dont sont créés les jeux vidéo. Les développeurs font tout pour que l’expérience soit agréable, plaisante, afin de pousser le joueur de jeux vidéo à revenir. La conséquence de ce plaisir constant est le fait que le joueur sous-estime grandement la tâche qui lui incombe lorsqu’il désire s’améliorer. La phrase que vous entendrez le plus est « il suffit de jouer plus ». Ce qui est absolument faux.

Une méthode simple et efficace afin de vous permettre d’évaluer vos connaissances

Maintenant que vous avez pris conscience du fait que les jeux vidéo ne sont pas que plaisir et si vous voulez toujours monter dans le classement, vous devez pouvoir cibler avec la précision d’un laser votre défaut majeur. Pour cela, vous allez d’abord réaliser un exercice qui vous permettra d’évaluer votre capacité d’analyse dans votre jeu vidéo.

Pour cela, répondez du mieux que vous pouvez aux questions suivantes :

  1. Quels sont les 5 critères les plus importants pour être bon à [insérer le nom de votre jeu vidéo]?
  2. Décomposez chacun de ces critères en 3 actions visibles dans le jeu vidéo en question. Si vous dites par exemple que l’économie est importante, je dois le voir transparaître dans votre niveau de jeu. Par exemple, vous aurez un nombre important de collecteurs, ou votre réserve d’argent sera immense. Si vous dites que la précision des tirs est importante, je dois voir dans vos statistiques que 70% de vos tirs touchés sont à la tête.
  3. A chaque action majeure que vous faites dans votre jeu, que ce soit attaqué votre adversaire, défendre une position clé, ou une autre action clé, demandez-vous sérieusement si l’action que vous êtes en train de réaliser répond à au moins 3 critères des 5 que vous avez énoncés précédemment. Exemple le plus frappant, sur Starcraft 2, de nombreux joueurs que je coach me disent que l’économie est de loin le critère le plus important. Pourtant, quand ils attaquent leurs adversaires, ils attaquent tout… sauf l’économie. Cette troisième étape vous permet de détecter ces incohérences.
  4. Pour chaque action majeure que vous faites, comment pouvez-vous améliorer cette action afin qu’elle réponde aux 5 critères en même temps? Je vais vous aider, votre première réponse sera de dire que cela est impossible. Alors, continuez de creuser.
  5. Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, essayez de trouver le fil rouge derrière toutes ces actions. Ne voyez plus chacune de ces actions comme des événements sans lien entre eux. Voyez ces actions comme les éléments d’un tout, à vous de me dire quel est ce tout. Par exemple sur Starcraft II, toutes mes actions ont pour but de diminuer l’économie de mon adversaire tout en préservant la mienne. Sur Overwatch, si ma mission est de pousser une cargaison (payload) d’un point A à un point B, toutes les actions, toutes les initiatives que je vais prendre auront pour but de le faire avancer. En clair, si un ennemi fuit, je le laisse fuir si cela me permet de pousser la cargaison plus longtemps. Sur CS:GO, si j’ai le choix entre courir après un terroriste ou de garder la bombe, je choisis de garder la bombe. Faites cela pour chacune de vos actions, voyez comment elles ont du sens dans la globalité du jeu.

Cet exercice est difficile et j’en ai parfaitement conscience. Mais il est capital si votre but est de pouvoir analyser vos parties. En effet, pour juger si une action est correcte ou non, vous devez avoir en tête la mission globale. Si vous n’arrivez pas du tout à faire cet exercice, alors vous avez la preuve que la somme de vos connaissances ne vous apporte absolument rien dans votre jeu et c’est là qu’est le problème.

A vous de jouer

Maintenant que vous comprenez mieux votre situation de blocage et pourquoi vous n’arriverez jamais à vous en sortir en jouant plus, vous devriez pouvoir explorer de nouvelles pistes afin de vous améliorer. Pour être sûr de suivre la bonne piste, réalisez l’exercice que je vous ai proposé du mieux que vous le pouvez. Si vous constatez des lacunes, allez-les combler en faisant des recherches sur Internet. A partir de là, vous devriez avoir une image bien plus claire de votre jeu vidéo et du niveau de jeu nécessaire afin de vaincre votre adversaire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *